11 septembre 2015
«Le NPD n’a strictement rien fait pour le Québec» -Gilles Duceppe
Par: L'Oeil Régional
Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, et son candidat dans Belœil-Chambly Yves Lessard.

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, et son candidat dans Belœil-Chambly Yves Lessard.

POLITIQUE. De passage à Belœil jeudi, le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe s’est une fois de plus attaqué au Nouveau parti démocratique (NPD) en lui reprochant de ne pas défendre les intérêts du Québec.

«Le NPD n’a strictement rien fait pour le Québec depuis quatre ans», a soutenu M. Duceppe en entrevue avec L’Œil Régional dans son autobus de campagne, à la suite d’un point de presse sur la sécurité ferroviaire.  

«Nous, on va se lever pour défendre les intérêts du Québec. On ne dira pas oui à Belledune parce qu’il faut protéger des votes au Nouveau-Brunswick. On ne dira pas oui à Énergie Est parce qu’il faut protéger les votes en Alberta. C’est ça que fait le NPD. Quand vient le temps de prendre le choix entre le Québec et le Canada, c’est toujours le Canada», a-t-il ajouté.

Le chef bloquiste affirme que le Bloc se lèvera à Ottawa pour demander, par exemple, plus de transferts d’argent en santé au Québec et pour une meilleure défense du français en exigeant l’application de la loi 101 aux entreprises à charte fédérale comme les banques.

Rivière Richelieu et Postes Canada

M. Duceppe est en faveur de limiter la vitesse des bateaux sur la rivière Richelieu. L’hiver dernier, par l’entremise d’une lettre signée par les mairesses et maires de municipalités riveraines, le député sortant néo-démocrate, Matthew Dubé, et le député provincial de Borduas Simon Jolin-Barrette avaient enjoint la ministre fédérale des Transports à agir dans ce dossier. Mais depuis, rien n’a bougé.

Le leader du Bloc affirme qu’il faut aussi prendre en considération le facteur environnemental pour expliquer l’érosion des berges de la rivière, pas seulement la vitesse des embarcations.

Au sujet de l’installation de boîtes postales communautaires, autre préoccupation dans la région, le Bloc québécois demande que Postes Canada soit convoquée en commission parlementaire pour qu’ils exposent leur situation et que d’autres options soient étudiées. M. Duceppe est contre l’installation de boîtes postales sans la permission des municipalités.

Sécurité ferroviaire

M. Duceppe était à Belœil pour exhorter le gouvernement fédéral à resserrer les mesures de sécurité concernant le transport ferroviaire.

Le Bloc demande notamment l’interdiction dans les six mois de l’utilisation de vieux wagons DOT-111 pour le transport de produits toxiques ou dangereux et aussi ceux de deuxième génération transportant des produits pétroliers.

En plus de vouloir quadrupler les inspections et augmenter les amendes, le parti souverainiste veut aussi mettre fin à l’autoréglementation des compagnies ferroviaires, et que celles-ci obtiennent l’autorisation du gouvernement québécois avant de faire circuler un train pétrolier afin que des mesures de sécurité puissent être instaurées.

image