6 mars 2019
Beloeil
Le nouveau règlement de stationnement hivernal n’est pas respecté
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Belœil estime que 177 constats d’infraction ont été donnés depuis le début de l’hiver concernant le stationnement nocturne. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les automobilistes de Belœil semblent oublier qu’il est interdit de laisser sa voiture dans la rue la nuit lorsqu’il y a des opérations de déneigement depuis la mise en application l’automne dernier d’assouplissements à la réglementation sur le stationnement. La mairesse de Belœil, Diane Lavoie, a partagé ce constat lors de la séance du conseil du 25 février.

Plusieurs citoyens se sont plaints pendant l’assemblée du déneigement dans les rues de la ville pendant la période de questions, ce qui a incité la mairesse à aborder le sujet du stationnement nocturne.

« On dirait que les gens ne comprennent pas. On a commencé à émettre des constats parce que ça n’a pas de bon sens. On essaie d’amener de nouvelles façons de faire parce qu’on recevait des plaintes. On l’a essayé, mais ça ne fonctionne pas », déplore-t-elle.

Elle mentionne notamment que les voitures encombrantes causent des amoncellements de neige puisque les véhicules de déneigement ne peuvent effectuer leur travail adéquatement. Depuis le début de l’hiver, 177 constats d’infraction ont été donnés.

Cette nouvelle réglementation, en vigueur depuis le 1er décembre, s’applique jusqu’au 31 mars. Les opérations de déneigement justifiant l’interdiction de stationner incluent notamment les travaux de déglaçage et d’épandage d’abrasif. Actuellement, Belœil dispose d’une ligne téléphonique qui diffuse les informations à savoir s’il y a interdiction ou non dès 18 h.

« Le plan hivernal, on va faire un post mortem de l’année. Il y a plein de choses qu’on va mettre sur la table. On va se poser des questions », affirme Mme Lavoie.

La conseillère en communications à la Ville de Belœil, Émélie Trinque, tient à spécifier que le règlement fonctionne dans la mesure où les citoyens le respectent. « Malheureusement, plusieurs citoyens ne le respectent pas et laissent leur voiture dans la rue même lorsqu’il n’y a pas de levée de l’interdiction de stationnement. C’est ce qui est problématique », souligne-t-elle.

La Ville travaille aussi au développement d’un système d’alertes municipales qui permettra aux personnes intéressées d’être avisées par courriel, messagerie texte ou téléphone s’il y a levée de l’interdiction. Le système devrait être en place pour la prochaine saison hivernale.

Les travaux publics ont reçu 173 requêtes en date du 4 mars pour la saison 2018-2019 alors qu’ils avaient reçu 119 requêtes pour l’ensemble de la saison 2017-2018. Une requête consiste en une demande d’un citoyen concernant une situation particulière comme les nids-de-poule, glace sur le trottoir et une borne-fontaine non déneigée.

Les travaux publics ont reçu une plainte officielle concernant le déneigement depuis le début de l’hiver. L’année dernière, ils avaient reçu deux plaintes au cours de l’hiver.

image