29 novembre 2016
Le nombre de patients orphelins en hausse
Par: Karine Guillet
La popularité grandissante du Guichet d'accès peut expliquer la hausse de personnes inscrites.

La popularité grandissante du Guichet d'accès peut expliquer la hausse de personnes inscrites.

SANTÉ. Malgré la création d’un nouvel outil dédié à joindre les patients orphelins aux médecins de famille en avril, le nombre de personnes inscrites à une liste d’attente pour un médecin de famille dans la région a bondi de 15% en un an.

Au mois d’octobre, 17 029 personnes de la région Richelieu-Yamaska, soit l’équivalent de 8% de la population du territoire, étaient toujours en attente d’un médecin de famille sur la liste du Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF). Une augmentation de 2220 personnes comparées à l’an dernier, où 14 889 personnes étaient inscrites à l’ancien Guichet d’accès pour la clientèle orpheline (GACO).

En constante augmentation

Il y a deux ans, 13 354 personnes étaient en attente d’un omnipraticien dans la région. En 2014, un peu moins de 7300 patients étaient orphelins dans la région. La hausse du nombre de patients orphelins entre 2014 et 2015 est en partie attribuable au départ d’une trentaine d’omnipraticiens.

Étant donné la migration vers le nouveau réseau, il était impossible de connaître la durée moyenne d’attente avant de voir un médecin de famille dans la région.

La région n’atteint pas encore la cible

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette avait annoncé au mois d’avril qu’il souhaitait que 85% des Québécois aient accès à un médecin de famille en décembre 2017. Selon les données du Centre intégré de santé et de services sociaux Montérégie-Est (CISSME), 76% de la population du territoire était desservie par un médecin de famille. 

image