12 novembre 2020
Avenir du terrain de golf à Beloeil
Le Mouvement citoyen demande l’arrêt des démarches consultatives
Par: Sarah-Eve Charland

Le porte-parole du Mouvement citoyen – Sauvons l’espace vert, Yves Deshaies, demande à ce que la Ville de Beloeil étale les consultations publiques sur une période de 12 mois. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le Mouvement citoyen – Sauvons l’espace vert est loin d’être satisfait du processus de consultation publique mené par la Ville de Belœil concernant l’avenir du terrain de golf. Le regroupement de citoyens en faveur de l’achat du terrain par la Ville demande à cette dernière de suspendre la démarche de consultation ou de refuser la demande de modification de zonage.

Publicité
Activer le son

Le regroupement estime que la Ville n’a pas donné toutes les informations nécessaires aux citoyens pour se positionner dans le dossier. Le porte-parole Yves Deshaies souligne que plusieurs informations étaient manquantes lors de la soirée d’information du 30 septembre, dont celles entourant le couvert forestier.

Dépôt des mémoires

Le Mouvement citoyen dénonce le dépôt d’un mémoire par le Club de golf en tant que citoyen corporatif. Le regroupement affirme, selon lui, que le processus s’adressait seulement aux citoyens qui résident à Beloeil. Il estime aussi inconcevable qu’on retrouve parmi les commentaires soumis à la Ville des dizaines de commentaires copiés-collés, comme le rapportait L’ŒIL la semaine dernière. Le regroupement demande aussi à ce que le Club de golf dévoile publiquement l’étude qui conclut la valeur marchande de l’ensemble du terrain à près de 60 M$.

Notons aussi que Yves Deshaies a relevé certains articles de la Loi privée concernant le Club de golf Belœil qui viendraient en contradiction avec l’idée de vendre une partie du terrain. L’ŒIL effectuait encore des vérifications auprès de spécialistes en droit au moment de mettre sous presse sur les tenants et aboutissants de ces articles de loi. Plus d’informations suivront dans la prochaine édition.

Réponse de la Ville

La Ville de Belœil a choisi de rendre publics les avis et mémoire à la fin du processus afin d’éviter que les citoyens soient influencés par différents groupes ou moyens de pression. « Nous avons utilisé le meilleur outil à notre disposition afin de nous assurer que les répondants au formulaire en ligne soient bien des citoyens de Beloeil puisqu’ils devaient fournir une adresse sur le territoire pour pouvoir le faire. Cette méthode n’est certes pas infaillible, mais elle est certainement beaucoup plus rigoureuse qu’un simple Google Form [plateforme de sondage]. Rappelons ici qu’il ne s’agit pas d’un processus légal, mais bien d’un exercice visant à connaître l’opinion des gens », soutient la porte-parole de Belœil, Émélie Trinque.

Cette dernière ajoute que le Club de golf a déposé un mémoire en tant que citoyen corporatif. À ce titre, il a aussi le droit de s’exprimer dans le dossier, poursuit-elle. Mme Trinque ajoute que la Ville est consciente qu’un certain biais, d’un parti et de l’autre, est inévitable avec ce processus de dépôt ouvert. Le sondage aura un poids considérable dans la décision du conseil, conclut-elle.

image