15 mai 2019
Plusieurs anomalies au bâtiment
Le motel à côté du ciné-parc fermé par les pompiers
Par: Denis Bélanger

Éric Couture devant son motel. Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Le Motel Éric Couture, situé à côté du ciné-parc à Mont-Saint-Hilaire, est maintenant inoccupé à la suite d’une ordonnance du service de sécurité incendie. Les inspecteurs ont constaté sur place des anomalies majeures qui engendrent un danger pour la sécurité des occupants. Le propriétaire de l’établissement, Éric Couture, est bien amer de la situation et souligne que le dossier aurait pu se régler autrement. Un accident de voiture l’a mis sur la touche pendant plusieurs mois et il ne pouvait pas réaliser d’importants travaux sur son commerce.

Selon M. Couture, la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu a inspecté les lieux le 3 mai à la suite d’une plainte. Quelques jours plus tard, le 7 mai, la Régie a envoyé l’ordonnance de quitter les lieux au propriétaire et à plus d’une dizaine de locataires. L’exploitant du motel a tenté d’obtenir une injonction pour suspendre les effets de l’ordonnance, mais le juge a rejeté ses arguments.

Dans une mise en demeure envoyée à Éric Couture, la Ville de Mont-Saint-Hilaire énumère 11 anomalies qui doivent être corrigées avant de pouvoir accueillir à nouveau des locataires. Certains correctifs nécessitent des demandes de permis à la municipalité. Les pompiers ont notamment observé que les séparations coupe-feu sont endommagées ou non conformes et la présence de moisissures dans la laine isolante et les salles de bain.

Le propriétaire convient que son commerce était à la traine, mais il prétend qu’il aurait pu effectuer les réparations avant que l’on ne ferme son commerce. « La vie d’aucune personne n’était en danger. À part de manquer de soin et trop de choses sur le terrain, il n’y avait rien. Si on m’avait donné une quinzaine de jours d’avis, j’aurais fait les correctifs. L’hiver n’est pas propice au ménage. Ça fait vingt ans que je suis ici et je n’ai jamais nui à personne. »

Éric Couture a le désir de rouvrir son motel, mais n’est pas certain d’avoir les moyens pour le faire. « J’ai une interdiction de louer. Si je n’ai pas de revenu, je paie mes réparations avec quoi? »

Accident
Éric Couture a été victime d’un accident de voiture avec délit de fuite le 14 novembre au Nouveau-Brunswick. Son véhicule a été frappé en arrière par un conducteur qui circulait à haute vitesse. D’après le rapport de police, l’Hilairemontais et son passager ont subi des blessures mineures, mais l’impact a tué trois des quatre chiens à bord. Éric Couture assure de son côté que l’accident lui a laissé quelques séquelles l’ayant empêché d’être fonctionnel pendant un bon moment.

Éric Couture est propriétaire depuis 1997 du motel qui a déjà porté les noms de Motel La Roseraie et El Passo. Le bâtiment a été construit en 1967.

De son côté, la Ville estime ne pas pouvoir discuter spécifiquement du dossier de M. Couture, puisque des procédures administratives sont en cours et la cause est entendue devant le tribunal. Mais la porte-parole Véronique Robert a tenu à ajouter que de manière générale, il est important de noter que la conformité aux normes est essentielle afin d’assurer la sécurité de l’ensemble des citoyens. «Si une situation ou un contexte constitue un danger pour la protection de la santé des citoyens ou des biens, la Ville a un devoir d’agir rapidement pour s’assurer de préserver la sécurité publique.».

image