8 mai 2019
11e édition des Causeries Champlain
Le moment idéal pour discuter de notre eau
Par: Vincent Guilbault
Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, et le président du COVABAR, Hubert Chamberland, lors de l’annonce de la 11e édition des Causeries Champlain. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, et le président du COVABAR, Hubert Chamberland, lors de l’annonce de la 11e édition des Causeries Champlain. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) tiendra la 11e édition des Causeries Champlain, les 5 et 6 juin, à Belœil et Mont-Saint-Hilaire. Lors de ces deux journées de débats publics, différents conférenciers et spécialistes discuteront des impacts de l’aménagement du territoire sur l’eau.

« Le mot causerie n’est pas choisi pour rien, insiste Hubert Chamberland, président du COVABAR, organisme membre de l’organisation de bassin versant de la rivière Richelieu et de la zone Saint-Laurent. L’événement n’est pas seulement l’occasion de transmettre des savoirs; c’est une place pour le débat et la conversation. Les panélistes vont donner un point de vue, mais les participants sont invités à échanger. »
Le thème des causeries porte sur l’aménagement du territoire et l’eau. « Il faut agir partout sur le territoire et interpeler les gens sur le fait que chacun de nos gestes soit pensé en fonction de la qualité de l’eau », souligne M. Chamberland. Comme piste de discussion, le président parle par exemple de réfléchir à la densité résidentielle, de mieux protéger les milieux, de concevoir notre urbanité en fonction de l’eau, d’arrêter d’intuber les cours d’eau qui nous dérangent et de permettre à la nature de préfiltrer l’eau.
L’organisation des Causeries Champlain est aussi l’occasion d’amener les élus et les décideurs à prendre de meilleures décisions concernant la qualité de l’eau et aussi d’économiser sur le traitement de l’eau.

Conférenciers
Plusieurs conférenciers provenant des milieux municipaux, universitaires ou de différents organismes concernés par l’eau ont déjà confirmé leur présence pour les deux journées d’échanges qui se tiendront en six blocs. Les thèmes des blocs sont l’aménagement du territoire et ses impacts sur les ressources en eau, l’étalement urbain et ses impacts sur l’eau, la protection des sols et des berges de cours d’eau, la protection des milieux naturels, les plans de lutte aux espèces exotiques envahissantes et les unités de voisinages.
Ce dernier thème sera l’occasion pour les participants de discuter de la mise sur pied de groupes citoyens qui ont à cœur la protection de l’eau et qui veulent développer une vision globale, et non pas seulement une vision limitée à leur municipalité ou une partie de la rivière. « Il faut des prises de conscience locales qui permettent de connaître l’impact global de nos actions sur la rivière Richelieu. Les citoyens doivent développer une vision nouvelle, en dehors des divisions municipales, ou des comtés, ou des MRC. » La forme que prendront les unités de voisinages n’est pas encore définie, souligne M. Chamberland, mais l’idée est de faciliter la discussion entre différents groupes citoyens qui sont concernés par la rivière, allant du lac Champlain au fleuve Saint-Laurent.

Jumelage
Les causeries se tiennent en collaboration avec le département (région) de Charente, dans le sud-ouest de la France. En 2009, les présidents des organismes de bassin versant de Richelieu et de Charente ont procédé à la signature d’un jumelage entre les deux régions. Ce jumelage, en plus de faciliter le réseautage des organismes de bassins versants, permet aussi une alternance pour la tenue des causeries entre Charente et Richelieu. Cette année, les villes hôtes sont Belœil et Mont-Saint-Hilaire. La mairesse de Belœil, Diane Lavoie, et le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, ont d’ailleurs accepté d’être les deux présidents d’honneur de l’événement.

Pour obtenir la programmation et se procurer un billet : covabar.qc.ca/causeries-champlain-2019-les-inscriptions-sont-ouvertes/

image