9 octobre 2019
Le ministère de l’Immigration ouvre une direction régionale
Par: Sarah-Eve Charland

Le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec et député de Borduas, Simon Jolin-Barrette. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Une direction régionale du ministère de l’Immigration s’installe à Belœil afin de développer davantage de services aux employeurs qui souhaitent avoir recours à l’immigration pour recruter et aux nouveaux arrivants qui veulent un emploi.

Cet été, le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec, Simon Jolin-Barrette, a annoncé une bonification des services aux entreprises. En conférence de presse le 7 octobre, le ministre, aussi député de Borduas, a poursuivi sur cette lancée en annonçant la création d’une direction régionale à Belœil puisqu’il s’agit d’en endroit central en Montérégie, affirme-t-il.

Le ministère de l’Immigration ajoute sept points de services en Montérégie pour un total de dix. Le nombre d’employés en Montérégie passera de 3 à 19, dont six nouveaux postes à Belœil.

« C’est une avancée importante pour la Montérégie parce que c’est une région étendue, diversifiée et populeuse. Cette direction permettra de mieux coordonner et de planifier l’action du Ministère dans cette région », mentionne-t-il.

La direction régionale se retrouvera dans les bureaux de Services Québec, permettant ainsi aux entreprises et aux immigrants de cogner à une seule porte lorsqu’ils demanderont des services liés à la pénurie de main-d’œuvre. Les employés du Ministère seront présents dans plus de 50 villes au Québec.

Selon M. Jolin-Barrette, cette mesure envoie un message clair. « On souhaite régionaliser l’immigration. Et 75 % des nouvelles ressources s’en vont à l’extérieur de l’île de Montréal. Si on souhaite que les personnes s’établissent en région, il faut avoir des services en région. […] Le ministère de l’Immigration était concentré à Montréal au cours des dernières années. Et là, c’est la première fois que le ministère de l’Immigration va véritablement dans toutes les régions. Il sera présent sur place là où il y a des besoins en matière de main-d’œuvre », assure le ministre.

Toutes les régions font face à la pénurie de main-d’œuvre, observe M. Jolin-Barrette. Ce dernier soutient que la réforme du ministère de l’Immigration se présente comme une des solutions à ce problème.

« Il y a de plus en plus de personnes immigrantes qui s’établissent dans la Vallée-du-Richelieu. Les employeurs et les entrepreneurs sont à la recherche de main-d’œuvre. […] Chose certaine, la réforme du ministère de l’Immigration, en basant la sélection de la personne immigrante sur les besoins du marché du travail, va avoir un impact très certainement pour la Vallée-du-Richelieu », ajoute-t-il.

image