6 août 2020
Arts martiaux mixtes
Le Lion blanc prêt à rugir
Par: Denis Bélanger

Yohan Lainesse

Corinne Laframboise (droite) lors de son combat contre Manon Fiorot. Courtoisie: UAE WARRIORS

Le spécialiste des arts martiaux mixtes de Mont-Saint-Hilaire, Yohan Lainesse (3-0), effectuera son grand retour dans la cage le 12 août prochain contre l’américain Connor Dixon (2-0).

 

 

Publicité
Activer le son

Le duel aura lieu à Philadelphie pour le compte de l’organisation Cage Fury Fighting Championships (CFFC) à 170 lb. Surnommé le Lion blanc, Lainesse ne s’est pas battu depuis près de 16 mois.

Son dernier duel remonte au 11 avril 2019 où il avait battu par décision Bertin Descloux au Centre Claude Robillard lors d’un gala de TKO MMA. Plusieurs tuiles sont tombées sur la tête de l’Hilairemontais par la suite. Il se dirigeait vers un affrontement contre Danny Malette en octobre dernier pour TKO. Malette s’est retiré quelques semaines avant et le gala a finalement été annulé en raison de problèmes de santé du promoteur Stéphane Patry.

Lainesse s’était par la suite entendu pour affronter ce même Connor Dixon le 21 mars, mais les plans sont tombés à l’eau en raison de la pandémie. « Je n’ai pas peur de la rouille, je suis vraiment excité à l’idée de combattre. Je me suis tellement entraîné fort dans la dernière année. Enfin! »

Laframboise s’incline

De son côté, la combattante de Saint-Mathieu-de-Beloeil Corinne Laframboise (5-4) a dû s’avouer vaincue vendredi dernier à son premier combat depuis le début de la pandémie.

Elle disputait un deuxième combat à Abu Dhabi pour l’organisation UAE Warriors et tentait de signer un troisième gain consécutif aux dépens de la Française Manon Fiorot (5-1). La représentante de l’Hexagone a réussi à passer le K-.O. à Laframboise à moins d’une minute de la fin du combat.

Corinne Laframboise devra rester un peu plus longtemps à Abu Dhabi en raison de blessures au nez et à sa main droite. « En étant une combattante, ce que je veux, c’est d’affronter les meilleures pour pouvoir moi-même évoluer et devenir meilleure. Mon adversaire était 110 % de ce niveau. C’était toute une guerre qu’on a livrée là. Je vais travailler encore et encore pour fixer ce qui doit l’être », a-t-elle déclaré.

Laframboise a tenu à ajouter que les mesures sanitaires étaient hors pair. « Nous sommes testés avant l’arrivée à Dubaï, puis une autre fois à Abu Dhabi. Après, nous sommes en quarantaine à l’hôtel et testés tous les jours. Le masque est porté en tout temps ou presque. C’est dommage qu’au Québec, on ne soit pas ouvert à ce genre de protocole qui fonctionne très bien dans d’autres pays. On en vient à se demander si le but de notre gouvernement est simplement d’exterminer le sport de combat si on tient compte que le hockey et le football sont permis. Le virus est à ce point sélectif ? »

image