22 octobre 2020
Le curling pourra reprendre à Otterburn Park
Par: Denis Bélanger

Les installations du Club à l’état non réfrigéré. Photothèque | L’Œil Régional

Le Club de curling Légion d’Otterburn pourra reprendre ses activités cette année après avoir renoncé à la saison 2019-2020 en raison d’un bris mécanique.

Publicité
Activer le son

En octobre 2019, les responsables du club se sont aperçus que l’échangeur d’air était défectueux, empêchant ainsi le refroidissement de la surface de jeu. L’équipement n’a pu être remplacé immédiatement, car il représentait un investissement de 25 000 $.

Les responsables du club se sont tournés vers les membres pour pouvoir financer les travaux. Ils ont ainsi obtenu 20 000$ en prêts sans intérêt et 10 000 $ en dons. Une trentaine de membres ont contribué à la cause. Il s’agit d’une campagne de financement identique à celle qu’a faite le Club de curling Bel-Aire (Mont-Saint-Hilaire) en 2015 pour faire effectuer des travaux majeurs. « Nous sommes fiers de la mobilisation de nos membres », indique le président du Club d’Otterburn, Éric Green.

La date d’ouverture visée est la fin novembre, mais la COVID-19 pourrait chambouler les plans. La pratique collective du curling est interdite en zone rouge, mais les entraînements individuels sont permis. « Nous ne savons pas si nous ouvrirons dans cette condition, certaines personnes sont inconfortables d’y aller dans le contexte actuel », ajoute M. Green.

Disposant de deux glaces, le Club avait accueilli environ une soixantaine de membres en 2018-2019.

Encore besoin d’argent

Le club doit encore amasser plus de 20 000 $ pour changer le système de réfrigération au gaz R-22, jugé polluant. «Nous sommes en pourparlers avec la Ville d’Otterburn Park [pour modifier le zonage] afin de vendre des terrains, ce qui nous permettrait d’avoir des fonds. Nous croisons les doigts pour que nous puissions obtenir aussi des subventions », explique Éric Green.

image