29 novembre 2019
Le conflit de travail prend fin chez Galvano
Par: Sarah-Eve Charland

Les 35 travailleurs ont tenu une ligne de piquetage pendant plusieurs semaines devant l’usine à Saint-Mathieu-de-Belœil. Photothèque | L’Œil Régional ©

À peu près quatre mois après avoir déclenché une grève, les travailleurs de l’usine Galvano à Saint-Mathieu-de-Belœil ont accepté une nouvelle offre finale de l’employeur mettant ainsi fin au conflit de travail.

L’offre finale n’a pas fait l’unanimité puisqu’elle a été adoptée le 5 novembre par 61,5 % des travailleurs syndiqués Métallos. La semaine précédente, le comité de négociation s’était rendu à Chicago pour un blitz de négociations avec la direction de la compagnie. Rappelons que l’usine de Saint-Mathieu-de-Belœil a été achetée par le groupe Heinco en 2005.

« Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont soutenus dans ce conflit. C’est un moment important dans la vie d’un syndicat et l’appui de syndiqués de partout nous a aidés dans cette épreuve », affirme le président de l’unité syndicale, François Noiseux.

Le groupe de 35 travailleurs avait déclenché une grève cet été pour réclamer sa part de la réussite de l’entreprise. Les négociations achoppaient principalement sur le salaire et les horaires de travail. Les nouveaux horaires de travail sont dorénavant définis dans la nouvelle convention collective.

« On peut saluer le courage de ces travailleurs qui ont tenu le fort pendant quatre mois. Ils ont mené une belle bataille qui mérite le respect », ajoute le représentant syndical Guy Gaudette.

image