17 mai 2016
Le Complexe sportif offert à la Ville de Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger
Le Complexe sportif offert à la Ville de Mont-Saint-Hilaire

Le Complexe sportif offert à la Ville de Mont-Saint-Hilaire

Les responsables du Complexe sportif Sportscene ont proposé dernièrement à la Ville de Mont-Saint-Hilaire de lui vendre l’infrastructure sportive qui contient notamment deux glaces et des terrains de tennis.

Le président du Groupe Sportscene, Jean Bédard, explique que cette offre s’inscrit dans le processus de transformation de l’image de marque de la chaine de restaurants La Cage, qui a adopté un nouveau nom et logo l’an dernier. «Les résultats sont très positifs et nous voulons accélérer le processus de transformation (le décor de plusieurs restaurants doit être modifié). Pour ce faire nous avons besoin en capital. Le complexe était moins stratégique, alors que nous n’avons pas d’autres arénas.»

M. Bédard indique que cette offre est valable seulement pour la Ville et qu’il n’a pas l’intention de mettre une affiche à vendre ni de confier le dossier à un courtier. «Le Complexe se porte très bien.»

Notons que la Ville de Mont-Saint-Hilaire bénéficie d’un droit de priorité de 30 jours après une éventuelle mise en vente du bâtiment dont l’évaluation municipale se situe à 5,5 M$.

Citoyens consultés

Mont-Saint-Hilaire profite de son processus consultatif sur les grands investissements pour demander aux citoyens si la Ville devrait se porter acquéreuse du Complexe. Lors d’une séance de consultation tenue samedi dernier, la majorité de la quarantaine de participants s’est montrée en défaveur d’une telle option. Les citoyens absents auront aussi l’occasion de se prononcer en ligne sur le sujet. «Ces questions représentent des idées, des orientations potentielles, non pas des prises de positions», précise le porte-parole de Mont-Saint-Hilaire, Pierre Tadros.

La suite de la consultation publique se tiendra le 15 juin, où l’on présentera aux contribuables des scénarios privilégiés.

Actuellement, la Ville a une entente de service avec le complexe pour plus de 1207 heures de glace, pour un budget annuel de 290 000$.

image