10 novembre 2017
Le club de curling exempté de taxes
Par: Denis Bélanger

Le club de curling veut continuer d’investir dans la formation et ses équipements. Photo: Archives

Situé à Mont-Saint-Hilaire, le club de curling Bel-Aire vient d’obtenir de la Commission municipale du Québec (CMQ) une exemption de taxes foncières valide pour une période de neuf ans.

L’exemption entre en vigueur à compter du 1er janvier 2016, puisque la demande a été faite à la CMQ à la fin novembre l’an dernier. Les administrateurs du club avaient présenté leurs arguments devant la CMQ le 6 avril dernier et cette dernière n’a fait connaitre sa décision qu’en septembre dernier. Dans le cadre de la démarche, l’organisation devait faire aussi une demande à la Ville. Mont-Saint-Hilaire, par voie de résolution, a indiqué qu’elle ne se prononcerait pas sur le dossier et s’en remettrait ainsi à la décision de la Commission.

L’économie pour Bel-Aire est non négligeable. Le rôle de taxation du bâtiment, disponible en ligne sur le site de la municipalité, rapporte que les taxes foncières annuelles pour 2017 s’élèvent à un peu plus de 8500 $. En début d’année, un administrateur du club avait estimé à 7500 $ l’économie d’une exemption. Le club devra toutefois continuer de payer ses taxes de service comme l’eau et la collecte des matières résiduelles.

Les responsables ont travaillé sur le dossier pendant plusieurs mois déjà. «Nous sommes bien contents, nous allons continuer d’investir dans les équipements et la formation, souligne le membre Denis Pelletier. Ça va bien pour nous, le programme Curling 101 a déjà une vingtaine d’inscriptions. Nous avions bon espoir d’obtenir l’exemption. Nous avons pu l’avoir justement, car nous faisions de la formation.»

Selon la décision de la CMQ, les activités d’apprentissage du club totalisent effectivement 622 heures et les activités récréatives seulement 296 heures.

image