25 avril 2019
Le club de course et de marche de Belœil en pleine progression
Par: Denis Bélanger

Le lancement de la saison a attiré 75 participants. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le Club de course et de marche de Belœil (CCMB) entame sa deuxième année d’existence avec beaucoup d’enthousiasme alors que le nombre de membres ne cesse de grandir.

Si, dans les premiers mois, on avait atteint une centaine de membres, c’est maintenant plus de 400 personnes qui gravitent dans les sorties du club. « Ça n’a pas de commune mesure. Évidemment, on n’est pas 400 chaque fois, mais quand même », de dire le président du conseil d’administration du Club, Patrick Lareau.

Cette année, le CCMB tiendra sur une base hebdomadaire quatre sorties de courses et de marches, soit deux en semaine et les deux autres le week-end. « Nous aurons aussi trois activités pour la marche santé. Nous ferons deux départs au parc Victor-Brillon, un autre au centre des loisirs de Belœil et l’autre se fera en alternance entre divers endroits. Nous ferons aussi des sorties spéciales, comme à la montagne. Le tout est gratuit », poursuit M. Lareau.

D’ici la fin de l’année, le Club envisage d’organiser une course pour notamment amasser des fonds pour l’ascension du Kilimandjaro des membres de l’Association de la Vallée-du-Richelieu pour la déficience intellectuelle (AVRDI).

Un lancement réussi
Le CCMB a tenu un événement spécial le 13 avril pour souligner son premier anniversaire d’existence et lancer la saison de course. Pour l’occasion, le club offrait quatre distances différentes, soit un parcours de 5 km à la marche, à la course et un groupe de marche santé où le tempo est moins rapide, un de 8 km à la marche et à la course, un de 13 km à la course et un de 17 km, uniquement réservé pour les coureurs. Tous les départs se sont effectués au parc Victor-Brillon. Chaque participant s’engageait à remettre 1 $ par kilomètre parcouru à la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. L’événement a attiré 75 participants et permis d’amasser 1031 $.

On a choisi cette cause pour soutenir un membre du conseil d’administration, Annie Berlinguette, qui court depuis quelques années pour la Fondation en guise de reconnaissance des soins offerts par l’hôpital à son fils cadet.

« Je suis très content, au-delà de nos attentes. Car entre le voir sur papier et réaliser l’approbation de nos membres, leurs réactions sur le terrain, c’est deux mondes. De voir également l’émotion sur le visage et dans les yeux d’Annie lorsqu’on a annoncé le montant du chèque, c’était également quelque chose. Je savais que toute l’énergie consacrée à fonder le CCMB en valait la peine », a ajouté Patrick Lareau.

image