22 mars 2019
À la sortie de l’autoroute 20
Le carrefour giratoire prévu pour 2020
Par: Vincent Guilbault
Les travaux du carrefour doivent être réalisés au plus tard en 2020, car le carrefour giratoire servira aussi d’accès au stationnement incitatif. Le stationnement doit servir de mesure de mitigation de la circulation vers Montréal lors des travaux sur le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Photo Vincent Guilbault | L’Œil Régional ©

Les travaux du carrefour doivent être réalisés au plus tard en 2020, car le carrefour giratoire servira aussi d’accès au stationnement incitatif. Le stationnement doit servir de mesure de mitigation de la circulation vers Montréal lors des travaux sur le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Photo Vincent Guilbault | L’Œil Régional ©

Les travaux pour le nouveau carrefour giratoire à Belœil devraient se faire d’ici 2020, sur le chemin de l’Industrie, entre la sortie 112 de l’autoroute 20 et la route Richelieu. Le carrefour doit être situé juste en face du projet du Faubourg Richelieu, comprenant un centre aquatique et un hôtel qui doivent ouvrir leurs portes en 2020.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a confirmé mardi la venue du carrefour dans sa liste des investissements routiers et maritimes 2019-2010 en Montérégie.
« Les plans sont présentement déposés au MTQ aux fins d’analyse et de commentaires, avant que nous puissions aller en appel d’offres pour ce projet, ce qui porte à croire que les délais seront trop serrés pour des travaux à l’automne 2019 », a souligné Caroline Nguyen Minh.
Les coûts pour ce projet sont prévus dans un règlement d’emprunt dont une partie est payée par la Ville et une autre par les riverains. Le coût actuel du règlement d’emprunt est 865 382 $.

D’autres annonces
Le MTQ a aussi dévoilé une liste de plusieurs investissements routiers sur des routes provinciales de la région. À Mont-Saint-Hilaire, le MTQ prévoit l’asphaltage de la route 133 entre l’autoroute 20 et la route 116, pour un montant allant de 1 M$ à 5 M$. La reconstruction d’un ponceau sous la route 133 au-dessus du ruisseau Voghel-Lusignan est aussi prévue pour un montant allant de 1 M$ à 5 M$. Les travaux, dans les deux cas, sont prévus de 2020 à 2021.
Le MTQ prévoit aussi la réfection d’un ponceau sous la 223 à Saint-Antoine-sur-Richelieu (moins de 1 M$, 2019-2020) et sous la route Grand-Rang à Saint-Charles-sur-Richelieu (moins de 1 M$ en 2019-2020), l’asphaltage de la route 116 à Sainte-Madeleine (moins de 1 M$, en 2019-2020), l’asphaltage de l’autoroute 20 à Sainte-Marie-Madeleine (de 1 M$ à 5 M$, en 2019-2020), l’asphaltage de la route 116 à Sainte-Marie-Madeleine (de 1 M$ à 5 M$, en 2019 et 2020) et la reconstruction du pont Brodeur sur la route 227 au-dessus du ruisseau à l’Ours, à Saint-Jean-Baptiste (de 1 M$ à 5 M$, en 2020-2021).
Le MTQ doit aussi remplacer le feu de circulation à l’intersection de la route 116 et du rang Saint-Simon, à Sainte-Madeleine, qui a été endommagé à la suite d’un accrochage par un camion semi-remorque.

image