20 mai 2015
Le bilan routier de la Montérégie demeure le plus lourd
Par: Denis Bélanger
Le nombre total de victimes d'un accident de la route a toutefois été plus élevé en Montérégie en 2014 avec 7121, comparativement à 7036 en 2013.

Le nombre total de victimes d'un accident de la route a toutefois été plus élevé en Montérégie en 2014 avec 7121, comparativement à 7036 en 2013.

L’année 2014 a été la moins meurtrière sur les routes de la Montérégie depuis 2009. Mais c’est dans cette région que s’est produit le plus grand nombre de décès au Québec.

D’après le plus récent bilan routier de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), 56 personnes ont perdu la vie à la suite d’un accident de la route dans la région, soit une diminution de 32,5% par rapport à 2013 (83 décès). Le précédent plus bas total de décès était de 67 en 2012. Les Laurentides (34) et Montréal (32) suivent au deuxième et troisième rang au chapitre des décès.

 

La Montérégie est l’une des neuf régions qui a connu une diminution du nombre de décès. Il a toutefois augmenté dans six régions. Pour l’ensemble du Québec, la SAAQ note 55 décès en moins sur les routes, pour un total de 336 personnes. De ce nombre, il y a eu 208 occupants d’une automobile ou d’un camion léger, cinq occupants d’un camion lourd ou un tracteur routier, 41 motocyclistes, 11 cyclistes et 52 piétons.  Il y a eu aussi le plus décès chez les 15-24 ans (66), suivi des 45 à 54 ans (53.)

 

Plus de victimes

En Montérégie, le nombre total de victimes a toutefois été plus élevé en 2014 avec 7121, comparativement à 7036 en 2013. De plus, au tableau des régions, seul Montréal a un nombre total de victimes plus élevé, soit 7226. Pour l’ensemble du Québec, il  y a eu  36 151 victimes sur les routes, soit 1946 de moins qu’en 2013

 

Le nombre de personnes ayant subi des blessures légères en Montérégie a augmenté, passant de 6688 à 6817 entre 2013 et 2014. Notons qu’en 2009 et 2010, le total dépassait le cap des 7000.

En contrepartie, le nombre de blessés graves a diminué dans la région, soit 248 en 2014 contre 265 en 2013. Depuis 2009, le total annuel diminue constamment.

 

Baisses de prix

Selon la SAAQ, le bilan routier a permis au régime public d’assurance de dégager des surplus de 745 M$ et le taux de capitalisation du régime d’assurance automobile atteint maintenant 116%.

 

La SAAQ a pu ainsi proposer une baisse des contributions d’assurance pour les années 2016-2018. La presque totalité des conducteurs constateront des réductions pouvant aller jusqu’à 35%, soit une épargne annuelle de 394 M$, dont 75% est attribuable à l’amélioration du bilan routier.

image