26 août 2021
Otterburn Park
Le bâtiment commercial dans Le Patriote tombe à l’eau
Par: Denis Bélanger

Le bâtiment commercial mixte de quatre étages projeté par les promoteurs Otium Immobilier et Chagall Construction ne verra finalement pas le jour à l’entrée du quartier Le Patriote, à Otterburn Park. La Ville a abandonné le processus de modification de zonage nécessaire au projet puisqu’un nombre suffisant de citoyens ont déposé une demande officielle de participation à un référendum.

Publicité
Activer le son

Les élus d’Otterburn Park ont confirmé l’abandon du projet lors de la séance ordinaire du conseil du 23 août. La Municipalité a reçu un total de 28 signatures de deux zones d’habitation différentes. Le maire Denis Parent a indiqué qu’il était inutile d’aller en référendum parce que le projet aurait été rejeté par l’ensemble des participants. Précisons que le processus d’approbation référendaire pour une modification de zonage ne s’applique qu’aux secteurs touchés et non à l’ensemble de la population comme c’est le cas dans un règlement d’emprunt.

Rappelons que les promoteurs souhaitaient construire un bâtiment de quatre étages comprenant jusqu’à 55 logements aux étages supérieurs. Le rez-de-chaussée était réservé pour le commercial. Le zonage actuel ne permet que des constructions commerciales et une modification était nécessaire pour y ajouter un usage résidentiel. La majorité des élus ont adopté le projet de modification zonage en séance extraordinaire le 9 août. Deux élus s’y étaient opposés.

Parmi les signataires, on retrouvait Jean-Michel Lanot.« Je ne suis pas nécessairement contre le projet, souligne M. Lanot, qui a acheté sa maison en face du développement en septembre dernier. Mais je ne suis pas en faveur d’avoir un bâtiment de quatre étages avec logements, sans études de trafic qui tient compte de ces commerces et de la nouvelle école. Avec deux étages, comme c’était supposé, c’est beaucoup mieux. »

La candidate à la mairie Mélanie Villeneuve est aussi contente de l’issue de ce dossier. « Je suis satisfaite que le conseil ait décidé de ne pas aller de l’avant avec un projet qui n’avait pas été réfléchi de A à Z. Le processus démocratique a suivi son cours. Je ne suis pas contre une épicerie ou un projet de commerce de proximité. Les zones doivent rester commerciales. »

Deux citoyens ont toutefois partagé leur déception par écrit que le projet soit rejeté par les gens du secteur. Le conseiller Mario Borduas a aussi ajouté qu’il n’y aurait donc pas d’épicerie à Otterburn Park pour le moment. L’élu Jacques Portelance, qui a voté contre la modification de zonage, estime qu’il pourrait y avoir d’autres opportunités.

 

Avec la collaboration de Vincent Guilbault.

image