11 octobre 2019
Le 5 km des Lucioles attire plus de 1000 participants au crépuscule
Par: Denis Bélanger

La course est lancée!

Ces participants sont prêts!

La mascotte du Grand défi Pierre Lavoie, Cubi, avec Kiro le Clown. Photos François Larivière | L’Œil Régional ©

La quatrième édition du 5 km des Lucioles a connu jeudi dernier, à Mont-Saint-Hilaire, un retentissant succès tant sur le plan de la participation que sur la récolte de dons.

Environ 1040 participants ont couru ou marché le parcours au crépuscule, contre 800 l’an dernier. Les inscriptions en ligne s’étaient terminées la veille et l’organisation a quand même récolté plus d’une trentaine d’inscriptions alors que les prévisions météorologiques annonçaient de fortes probabilités de pluie. L’événement a eu la chance de son côté alors que les fortes précipitations n’ont eu lieu que plus tard en soirée.

Notons que le matin, plus de 1500 élèves de troisième et quatrième année du primaire ont couru un parcours réduit. L’an dernier, on avait dû supprimer ce volet en raison de vents trop forts.
L’événement a permis d’amasser plus de 30 000 $ comparativement à 25 000 $ l’an dernier. Les fonds seront remis aux seize écoles primaires de la région.

À l’instar des éditions précédentes, l’événement a été haut en couleur. Les participants avaient des brassards lumineux et d’autres ont ajouté des éléments lumineux à leur tenue sportive. Sur le parcours lui-même, plusieurs personnes avaient décoré leur maison pour l’occasion et ainsi « éclairer » le chemin des coureurs et marcheurs. Une personne a même conçu un petit tunnel en bois pour les participants. Les organisateurs ont d’ailleurs remis des prix aux deux maisons les mieux décorées.

Le départ a eu lieu à l’hôtel de ville et le parcours s’est effectué notamment le long d’une partie de la rue Forest ainsi que sur la portion de la piste cyclable menant à la gare. À quelques mètres de la ligne d’arrivée, l’apôtre des saines habitudes de vie Pierre Lavoie était sur place pour encourager et donner une dernière dose d’énergie aux participants.

Le copropriétaire de la Clinique de réadaptation du Faubourg de Mont-Saint-Hilaire et membre du comité organisateur, Benoît Gariepy, est bien satisfait du déroulement de l’événement. « Je suis très heureux du montant récolté et je tiens à remercier tous les participants. Nous répèterons l’expérience l’année prochaine avec sensiblement la même formule. »

Autre événement caritatif
Benoit Gariepy a déjà un autre événement-bénéfice cette semaine, le troisième en moins d’un mois avec en trame de fonds l’activité physique. En septembre, il avait organisé la Journée Terry Fox dans la Vallée-du-Richelieu. Le 11 octobre, c’est un concert-bénéfice de Damien Robitaille à la polyvalente Ozias-Leduc au profit de l’Association de la Vallée du Richelieu pour la déficience intellectuelle (l’AVRDI).

« Dans le cadre de son projet de gravir le Kilimandjaro pour financer leurs activités, j’ai décidé de soutenir Cynthia Gauthier et Lucie Vincent qui vont toutes deux faire partie de ce projet. Comme elles devaient amasser 28 000 $ à deux, j’ai pensé à ce concert-bénéfice pour les aider dans ce financement », ajoute M. Gariepy.

image