28 février 2017
Laurent Duvernay-Tardif récompensé par les Chiefs
Par: Denis Bélanger
Le joueur des Chiefs de Kansas City Laurent Duvernay-Tardif et son agent.

Le joueur des Chiefs de Kansas City Laurent Duvernay-Tardif et son agent.

Le footballeur de Mont-Saint-Hilaire Laurent Duvernay-Tardif voit sa patience et ses efforts acharnés être récompensés. Le joueur de ligne offensive des Chiefs de Kansas City de la National Football League (NFL) vient de signer une lucrative prolongation de contrat de 5 ans et 41,25 M$.

Le choix de sixième tour au repêchage devient le Canadien le mieux payé de l’histoire de la NFL et le 4e mieux payée à sa position. Bien que le contrat ait été signé la semaine dernière, la nouvelle n’a été confirmée que lundi.

«Lundi fut une journée mémorable. Merci à mon ami et agent Sasha Ghavami ainsi qu’à ma copine Florence pour le travail acharné et le support dans cette magnifique aventure, a publié Duvernay-Tardif sur son compte Facebook. Merci également aux fans et amis, plus particulièrement ceux du Québec, qui m’ont toujours encouragé malgré les hauts et les bas dans mon parcours académique et sportif. Vos commentaires et vos bons mots me poussent à me dépasser et me rappellent que beaucoup de gens ont contribué à cette réussite.»

Laurent Duvernay-Tardif entamera l’été prochain sa quatrième saison avec les Chiefs de Kansas City. N’ayant pas joué de match régulier à son année recrue, l’ancien des Pirates du Richelieu et des Redmen de McGill a eu sa chance le 13 septembre 2015 contre les Texans de Houston. Il a depuis raté seulement deux parties régulières.

«J’ai un gros sentiment d’appartenance aux Chiefs et aux entraîneurs. Pour ça que j’ai signé. Pas de plus-value ailleurs, a déclaré le joueur de football devant plusieurs médias nationaux en conférence de presse tenue à la boulangerie familiale de Montréal. J’avais un montant en tête, mon agent m’a fait comprendre que je valais 6 fois plus.»

La famille de Laurent Duvernay-Tardif était sur place à la conférence de presse. Son père, François Tardif, était évidemment bien fier. «Laurent a sa place s’ils  (Chiefs) veulent bâtir avec Laurent la ligne offensive, a confié de son côté le patriarche sur les ondes de 98,5. Sa personnalité apporte une image positive autant aux Chiefs qu’à la NFL.»

Celui qui étudie en médecine à McGill durant la saison morte avait l’occasion de converser avec l’entraîneur des Chiefs Andy Reid lors de sa visite des installations de l’équipe.  Duvernay-Tardif ne pouvait pas mettre un nom sur le visage et n’a su qu’au terme de la discussion l’identité de son interlocuteur. Le pilote lui aurait dit qu’il n’avait pas l’air trop nerveux pour un «rookie». Ajoutons qu’Andy Reid avait une certaine connaissance de la région de Montréal, sa mère ayant étudié à McGill en radiologie.

image