16 mai 2018
L’ascension de Tommy Charles se poursuit
Par: Olivier Dénommée
Le 19 mai, Tommy Charles promet une soirée à la bonne franquette où personne ne se prendra trop au sérieux. Pour les détails et pour se procurer des billets, il faut se rendre sur sa page Facebook.
Photo: François Larivière

Le 19 mai, Tommy Charles promet une soirée à la bonne franquette où personne ne se prendra trop au sérieux. Pour les détails et pour se procurer des billets, il faut se rendre sur sa page Facebook. Photo: François Larivière

Le jeune talent belœillois Tommy-Charles Bernier continue de se frayer un chemin dans l’univers country québécois, après que Laurence Jalbert l’ait pris sous son aile. Le 19 mai, il sera possible d’entendre son évolution lors de son spectacle Racines à la Maison de la culture Villebon.

Celui qui se fait simplement appeler Tommy Charles se considère chanceux d’être aussi bien entouré depuis deux ans. «J’ai autour de moi des gens généreux qui ont fait beaucoup pour moi. Côté professionnel, Laurence Jalbert m’a beaucoup donné et m’a laissé beaucoup de place», explique le jeune musicien en entrevue. Celui-ci a joué l’an dernier dans le circuit du Réseau des organisateurs de spectacles de l’est du Québec (ROSEQ) en plus d’avoir pu rencontrer d’autres artistes influents.
Prochain arrêt pour Tommy Charles: la Maison Villebon en formule trio acoustique pour le spectacle Racines. «On va jouer une formule qui rappelle les petits ensembles bluegrass, la “mountain music”.» Il promet une soirée mêlant ses multiples influences, en allant du country au blues, en passant par le bluegrass et le gospel. «Il y aura beaucoup de répertoire de l’est et du sud-est des États-Unis, et des harmonies vocales très présentes», prévient-il.
La soirée contiendra aussi une portion francophone avec, entre autres, des chansons de Zachary Richard et de Laurence Jalbert. À cela s’ajouteront les compositions originales du Belœillois. «Dans mon propre matériel, je dirais qu’il y a une grosse influence du country des années 90, mais aussi un côté lyrique rappelant la soul et un peu de blues dans l’interprétation», estime-t-il. Tommy Charles espère faire découvrir cette «musique du cœur» au plus grand nombre de personnes le samedi 19 mai, dès 20h à la Maison Villebon.

Suite prometteuse
L’avenir semble sourire au jeune chanteur country qui participera à quelques spectacles significatifs dans les prochains mois, dont un spectacle hommage à Johnny Cash à Saint-Tite. Il travaille aussi à faire connaître sa musique ailleurs, jusqu’en Amérique du Sud, un marché en expansion pour le country. L’idée de percer ailleurs semble loin de faire peur à l’ambitieux Tommy-Charles Bernier, qui devrait faire quelques belles annonces dans les prochains mois.

image