19 mars 2021
Élections à Mont-Saint-Hilaire
L’ancien libéral Jacques Charbonneau forme un nouveau parti politique
Par: Denis Bélanger

Jacques Charbonneau.

Un nouveau parti politique municipal, Mouvement citoyen, verra le jour à Mont-Saint-Hilaire. L’organisateur politique Jacques Charbonneau est l’instigateur de cette démarche. Il n’a toutefois pas l’intention de se porter candidat à la mairie ou au poste de conseiller.

Publicité
Activer le son

Plus précisément, M. Charbonneau a réservé officiellement le nom auprès du Directeur général des élections du Québec (DGEQ). Il devrait effectuer prochainement la demande d’autorisation de la formation du parti. « J’ai 73 ans. La Ville de Mont-Saint-Hilaire a besoin de gens qui sont plus jeunes et qui ont une vision, avance-t-il. Moi, j’ai ça, une vision, par contre. Je vais aider les gens du parti avec mon expérience en politique et dans les affaires. »

L’Hilairemontais assure déjà être en mode recrutement pour d’éventuels candidats. « Il y a des gens qui sont sur des listes que nous avons commencé à appeler pour prendre rendez-vous. Ça va se faire au courant de la prochaine semaine. Les gens qui vont être autour du parti seront des personnes avec de la connaissance, de l’expérience et qui ont à cœur Mont-Saint-Hilaire. […] Nous ferons une campagne propre. Nous ne nous lancerons pas dans des tirades pour insulter qui que ce soit. Nous allons parler de ce que nous voulons faire. »

Jacques Charbonneau a une longue feuille de route en politique. Il a organisé notamment les campagnes électorales de l’ancien maire Michel Gilbert et s’est aussi impliqué pour le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti libéral du Canada (PLC). Jacques Charbonneau a été candidat pour le PLQ dans Borduas en 2007 où il a été battu par Pierre Curzi, du Parti québécois. M. Charbonneau a aussi fait partie ces dernières années de mouvements citoyens opposés au développement sur la Zone A-16 ainsi qu’au déménagement du IGA (Projet Odacité) sur la rue Saint-Georges.

L’opposition s’organise donc cette fois-ci plus tôt qu’en 2017. En effet, un ancien organisateur d’Yves Corriveau à la campagne de 2013, Jean-Pierre Bessette, n’avait formé le parti Vision Citoyenne qu’à l’été et l’équipe complète avait été présentée seulement à l’automne. Jacques Charbonneau avait d’ailleurs donné un coup de main à la campagne de ce parti qui est aujourd’hui dissout.

Rappelons que le maire sortant et chef d’Avenir Hilairemontais, Yves Corriveau, a confirmé il y a plusieurs semaines qu’il solliciterait un troisième mandat à la mairie de Mont-Saint-Hilaire. Il a du même coup affirmé avoir une équipe complète de candidats dont l’identité sera dévoilée ultérieurement.

 

Un seul conseiller décidé

Chose certaine, le conseiller du district 6, Louis Toner, ne sera pas candidat du nouveau parti de Jacques Charbonneau, car il a décidé de ne pas se représenter aux prochaines élections. « J’ai beaucoup donné dans les quatre dernières années et ça m’a beaucoup épuisé », a déclaré M. Toner.

Ce dernier s’était présenté aux dernières élections sous la bannière de Vision Citoyenne et avait été le seul membre du parti à être élu. M. Toner a quitté le parti en mars 2018 pour siéger comme élu indépendant.

Contrairement à Louis Toner, les quatre autres conseillers de Mont-Saint-Hilaire assurent être toujours en réflexion quant à leur avenir en politique municipale.

image