11 juillet 2018
Altercation dans une école en janvier 2017
L’adulte accusée attend toujours son procès
Par: Denis Bélanger

École primaire Au-Fil-de-l'Eau. Photo: Archives

Mari-Lou Maltais, cette femme d’une quarantaine d’années accusée de voies de fait à l’endroit d’un adolescent dans une cour d’école de Mont-Saint-Hilaire, devra attendre quelques mois avant de s’expliquer devant tribunal. Prévue se tenir le 11 juin au palais justice de Saint-Hyacinthe, le procès a été reporté au 1er novembre.

L’évènement en question s’est produit dans la cour de l’école primaire Au-Fil-de-l’Eau vers la fin des classes, le 11 janvier 2017. Selon des témoins, des coups de pieds avaient été donnés. Aucun membre du personnel de l’école n’aurait été témoin de l’évènement.

La situation avait nécessité l’intervention des policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent. Le dossier a été déposé un peu plus d’une semaine après au bureau du directeur des poursuites criminelles et pénales, qui a tardé avant de procéder avec le dossier.

De son côté, la direction de l’école avait déclaré à la suite des évènements que les ressources compétentes en la matière allaient être utilisées pour gérer le dossier.

image