6 juin 2017
L’accusé remis en liberté
Par: Denis Bélanger
Jonathan Therrien.

Jonathan Therrien.

Accusé de possession, de distribution et d’avoir accédé à de la pornographie juvénile, Jonathan Therrien, 35 ans de Belœil, a été libéré vendredi, sous plusieurs conditions, et devra revenir au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 17 juillet.

L’individu réside près de l’école secondaire Polybel. Therrien n’habitera toutefois pas au logement qu’il occupait avant son arrestation le 24 mai dernier. En plus d’avoir remis une somme de 1000 $, sans dépôt, l’accusé devra respecter un couvre-feu entre 22 h et 6 h, sauf pour quelques exceptions, dont pour le travail. Il ne pourra pas non plus avoir accès à internet, se trouver dans un bar, posséder une arme ou se trouver en compagnie d’un mineur sans la présence d’un autre adulte. Jonathan Therrien devra assister sur une base hebdomadaire à des réunions des alcooliques anonymes.

Les différents faits reprochés à Therrien se seraient produits entre le 26 octobre 2016 et le 24 mai 2017. Il a été arrêté par l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet (ESEI) de la Sûreté du Québec, en collaboration avec le Service de police de l’agglomération de Longueuil. Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

«Ça nous a surpris et secoués, a dit un proche qui voulait préserver l’anonymat. Nous ne doutions de rien, nous n’avons vu aucun indice qui pouvait laisser présager quoi que ce soit. C’était quelqu’un qui travaillait beaucoup et sortait peu. Il avait quelques amis.»

image