20 décembre 2017
Plan d’action pour personnes handicapées
L’accessibilité au Centre des loisirs améliorée l’an prochain
Par: Karine Guillet
Le Centre des loisirs

Le Centre des loisirs

Belœil devrait adopter des mesures pour corriger l’accessibilité dans son nouveau Centre des loisirs l’an prochain, selon son plan d’action 2018 à l’égard des personnes handicapées.

Parmi les obstacles priorisés l’an prochain pour les personnes handicapées, Belœil doit repeindre les cadrages et certains murs du centre des loisirs, inauguré en 2016, afin de créer un contraste. Elle devra aussi réaliser le marquage des escaliers du centre, qui possède toutefois déjà des mesures d’accessibilité universelle, comme un ascenseur.
Parmi les autres mesures retenues pour 2018, la ville installera aussi une porte automatique à la maison de la culture Villebon et remplacera la rampe d’accès à la bibliothèque. Belœil changera aussi des poignées de porte rondes dans ses bâtiments municipaux pour les remplacer par des becs de canne. Belœil avait déjà ajouté une porte d’entrée automatisée à l’aréna André-Saint-Laurent cette année.

Réalisé
Selon la mairesse Diane Lavoie, l’arrivée de six nouveaux membres sur le comité d’intégration des personnes handicapées, en janvier, a été bénéfique. «Ça nous a aidés grandement à présenter un plan d’action étoffé pour les personnes à mobilité réduite ou handicapées. Surtout qu’on a pu faire des vérifications dans nos bâtiments municipaux. On va le faire dans les prochaines années dans d’autres bâtiments pour faire des correctifs afin de s’assurer que les personnes handicapées aient accès à nos bâtiments.»
Parmi les mesures réalisées, la ville a achevé trois rapports d’évaluation pour les parcs Victor-Brillon, de la Providence et Alphonse-Jeanotte, choisis en raison de leur achalandage. L’étude a permis de conclure que les aménagements sont accessibles et donner quelques pistes d’amélioration possible. La Ville compte poursuivre le premier mandat d’étude dans les parcs majeurs entamé en 2017.
La Ville s’est aussi dotée de livres sonores ou en gros caractères et a mis en place un club de lecture pour les personnes atteintes d’une déficience intellectuelle. À ce jour, la bibliothèque possède 646 livres sonores, 442 livres en gros caractères et 635 DVD.

En chiffres
Selon les statistiques de l’Office des personnes handicapées du Québec, environ 31% de la population de 15 ans et plus de Belœil, soit 5540 personnes, vivaient avec une incapacité en 2011. Une proportion similaire à l’ensemble de la Vallée-du-Richelieu. L’Office estime également que près d’une centaine d’enfants belœillois présentaient une incapacité.
Les problèmes liés à la mobilité et à l’agilité étaient les plus fréquents au sein de la population active, alors que l’Office estime qu’ils touchaient respectivement 2100 et 2400 personnes. Les problèmes d’audition touchaient quant à eux 1235 personnes alors que les incapacités liées à la mémoire touchaient 925 personnes. Chez les enfants, les problèmes de santé chronique étaient les plus fréquemment nommés, devant les difficultés d’apprentissage et la déficience intellectuelle ou le retard de développement.

L’hotel de ville attendra
Belœil projette depuis quelques années de rénover son hôtel de ville, dont les locaux ne sont pas adaptés à l’accessibilité universelle. La réfection du bâtiment avait toutefois été repoussée en raison de la construction du complexe aquatique. Si la Ville projette toujours une réfection, elle n’avance pas de date pour le début des travaux.

image