8 août 2018
L’Académie des Gaulois débarque à Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger

Plus de 150 jeunes participent à cette 4e édition de l’Académie des Gaulois au complexe Sportscene de Mont-Saint-Hilaire. Photo: Robert Gosselin

Le Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire accueille depuis la semaine dernière plus de 150 jeunes joueurs de hockey d’âge novice à pee-wee dans le cadre de la 4e édition de l’Académie des Gaulois.

Il s’agit d’une initiative de Simon Désautels, qui agit notamment comme gestionnaire de la structure intégrée des Gaulois qui chapeaute l’équipe de Midget AAA de Saint-Hyacinthe et les autres formations Vert et Noir. Le camp a commencé le 30 juillet et se poursuivra jusqu’au 10 août. C’est la première fois que l’Académie se déroule sur deux semaines.

«La première semaine est surtout du récréatif. À la deuxième, nous n’avons qu’un groupe récréatif et des joueurs plus élite. C’est à la deuxième semaine que nous avons aussi notre groupe de filles, une nouveauté cette année, des joueuses de niveau élite triple lettre. Au total, seulement deux joueurs auront fait les deux semaines», explique M. Désautels, qui agit comme conseiller pédagogique pour les Gaulois et agent de développement pour le sport-études à l’école secondaire Fadette.

Chaque jour du camp, les joueurs sautent sur la glace trois fois et participent à deux ateliers hors glace portant notamment sur le maniement et le conditionnement. «C’est unique au Québec comme concept. J’ai passé 5 ans en Suisse et j’ai amené ici quelques enseignements que j’ai appris. C’est un camp ouvert à tous qui implique les différents joueurs et entraîneurs pataugeant dans l’organisation. C’est aussi une occasion de redonner au suivant en permettant aux jeunes de rencontrer d’anciens joueurs.»
En effet, sur la liste des invités de l’Académie, on a retrouvé notamment les nom des anciens joueurs de la LNH Simon Laliberté (Philadelphie, Boston) et Bruno Gervais (Islanders de New York, Tampa Bay et Philadelphie).

«Je suis très satisfait de cette 4e édition, tout se passe très bien», renchérit Simon Désautels qui a été le tout premier entraîneur de l’histoire des Gaulois de Saint-Hyacinthe dans le midget AAA.

image