25 octobre 2016
La-Zone.com: la mode québécoise regroupée sur une plateforme
Par: L'Oeil Régional
Jean-François Dumont et Isabelle Nadeau veulent remettre une partie des profits générés par la plateforme à des organismes.

Jean-François Dumont et Isabelle Nadeau veulent remettre une partie des profits générés par la plateforme à des organismes.

MODE. Une boutique de mode offrant exclusivement les produits de boutiques indépendantes du Québec a été lancée au début du mois d’octobre par Jean-François Dumont et Isabelle Nadeau, des entrepreneurs d’Otterburn Park et de Beloeil.

Le concept de La-Zone.com est simple: aucune grande chaîne n’est admise sur la plateforme qui comprend seulement des boutiques indépendantes québécoises. Celles-ci sont triées sur le volet et le site offre des marques telles que Simon Chang et Alison Sheri.

«Ce que nous offrons aux boutiques, c’est un concept clé en main. Elles bénéficient d’une plateforme professionnelle de dernière technologie afin qu’elles aient une solution de vente en ligne sans avoir à s’occuper du développement du site», explique Jean-François Dumont.

Pour l’instant, une douzaine de boutiques vendent leurs produits sur la plateforme et quelques autres sont en pourparlers pour s’ajouter. Les commerçants vendent des produits variés comprenant notamment des vêtements, des accessoires, des chaussures et des bijoux.

«Avec la variété de produits offerts, les boutiques se complètent entre elles. Ainsi, les visiteurs peuvent se procurer des bijoux de L’Atelier Solli et des vêtements de Coup de Foudre ou de Onze Montréal en une seule visite», ajoute Isabelle Nadeau.

Un créneau sous-exploité

Si les entrepreneurs ont décidé de s’attaquer à la mode, c’est parce que les Québécois dépensent beaucoup en ligne dans cette catégorie.

«La mode est le troisième secteur d’activité où les Québécois dépensent le plus en ligne après les voyages et l’hébergement ainsi que l’alimentation et la restauration. Or, mis à part certaines plateformes américaines ou celles de grandes chaînes, il n’existe pas de plateforme québécoise strictement réservée à la mode», affirme M. Dumont.

Plusieurs boutiques indépendantes ne sont pas présentes sur le web. Avec la hausse des achats en ligne, les deux entrepreneurs croient que les entreprises locales gagneront en visibilité.

«La-Zone.com permettra d’encourager les entreprises d’ici en achetant des produits locaux. Avec une présence sur le web, les boutiques augmenteront leurs ventes et se feront connaître de consommateurs qui ne se seraient probablement pas déplacés en magasin», note Mme Nadeau.

Offerte seulement en version francophone pour le moment, la plateforme devrait être traduite en anglais à moyen terme. 

image