22 août 2019
La Voix des citoyens se dit indépendante du Metro Riendeau
Par: Denis Bélanger

Un des dépliants distribués par La Voix des Citoyens l’automne dernier. Photothèque | L’Œil Régional ©

Annie Pepin lors d'une consultation publique sur le projet de la rue Saint-Georges. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le groupe informel La Voix des citoyens se défend d’être à la remorque des propriétaires du Marché Metro Riendeau de Mont-Saint-Hilaire qui a néanmoins financé leurs différentes démarches dans le dossier du projet de la rue Saint-Georges.

« La Voix des citoyens de MSH est un mouvement citoyen indépendant. Est-il vrai que nous avons accepté du financement de Metro Riendeau? Oui, c’est vrai », ont écrit la semaine dernière sur les médias sociaux des administrateurs de la page Facebook de La Voix.

« Nous avons accepté pour nous donner les moyens de lutter à armes quasi égales avec la machine du maire et celle d’Odacité. Sans ce coup de main, il est clair que nous n’aurions pu rallier une majorité de résidents contre ce projet. Pour le reste, nous sommes un mouvement qui décide par lui-même des actions à prendre et des messages à transmettre à la population. »

Ces commentaires sont survenus deux jours après que huit personnes associées au groupe aient été mises en demeure par le promoteur du projet, Odacité et le principal locataire du bâtiment à venir, les Marchés Pepin. Le président d’Odacité, Steve Richard, souhaitait « qu’ils cessent leur campagne de salissage et de désinformation ». Ils avaient 48 h pour se rétracter. M. Richard ne donnera pas suite à la mise en demeure, estimant que la diffamation et la désinformation ont cessé.

Pas opposé au projet
Dans la même publication, les membres de La Voix des citoyens tiennent à préciser qu’ils ne sont pas opposés au développement de la rue Saint-Georges. « Nous soutenons la vision du développement de la rue Saint-Georges, telle que présentée dans le Plan d’urbanisme durable (PUD). Nous considérons que le PPU du centre-ville et le projet d’Odacité ne respectent pas le PUD et la vision citoyenne.

« Notre mouvement dénonce l’absence de consultation en amont sur les projets qui ont un impact sur notre ville et sur la qualité de vie des voisins immédiats. Nous dénonçons également l’absence d’une politique officielle de consultation, une demande que nous avons faite à plusieurs reprises au maire.

« Nous nous opposons aussi vigoureusement à la présence de toute grande surface, quelle que soit la bannière, rue Saint-Georges; ce n’est pas l’endroit. »

Un cri du cœur
Une autre partie impliquée dans le dossier s’est exprimée sur les médias sociaux la semaine dernière. La directrice des opérations des Marché Pepin, Annie Pepin, a lancé un cri du cœur sur sa page Facebook concernant l’avenir à court terme de ses employés à Mont-Saint-Hilaire. Le projet d’Odacité ne sera pas terminé au moins avant un an et le bail du commerce au local situé sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier prend fin le 31 janvier 2020. Mme Pepin n’a toujours pas obtenu d’extension de bail. Dans son message, elle critique Metro qui a financé et coordonné plusieurs actions des opposants du projet. Metro a d’ailleurs intenté une poursuite et une demande d’injonction qui doit être entendue les 11 et 12 septembre. Une démarche qui bloque pour l’instant tous travaux sur Saint-Georges.

« L’emploi de nos 141 employés qui travaillent à notre succursale de Mont-Saint-Hilaire est menacé par notre principal concurrent et ses alliés pour des raisons non fondées. Le fait que Gabriel Riendeau finance un « groupe de citoyens » est non seulement inacceptable, mais est un manque flagrant de transparence. Ceci témoigne grandement de ses valeurs d’entrepreneur et de son souhait de favoriser une compétition malsaine dans notre belle communauté. »

Mme Pepin croit encore à la réussite du projet. « Chaque jour, notre famille se fait encourager dans nos démarches de relocalisation. Les clients qui nous croisent nous félicitent et nous disent de tenir bon. Ils croient en ce projet et ils sont impatients de le voir se concrétiser. »

image