8 mars 2019
La Vallée-du-Richelieu parfaite aux Jeux du Canada
Par: Denis Bélanger

Rose Béliveau en compagnie de Karine Côté qui faisait partie du personnel d’entraîneurs de l’équipe de basketball en fauteuil roulant. Photo : Gracieuseté

Le Québec, avec Rosalie Boissonneault dans ses rangs, est monté sur la deuxième marche du podium à l’épreuve par équipe en nage synchronisée. Photo : Jeux du Canada

Gabriel Farand et Jamie Fournier tout souriant dans les estrades. Photo gracieuseté

La médaille d’argent d’Émilie Lavoie exhibé fièrement sur son chandail. Photo : Gracieuseté

Les quatre athlètes de la Vallée-du-Richelieu qui ont représenté le Québec aux Jeux du Canada à Red Deer en Alberta sont tous revenus au bercail avec une médaille dans leur bagage.

Une des premières à décrocher une médaille est Rose Béliveau de Saint-Basile-Grand en basketball en fauteuil roulant. Ses coéquipiers du Québec et elle ont remporté le bronze en s’imposant devant le Nouveau-Brunswick par la marque de 56 à 55. Le Québec visait un 5e titre d’affilé aux Jeux du Canada, mais l’Ontario a mis fin au long règne en demi-finale, une victoire serrée de 48 à 46.

Rose Béliveau est tout de même satisfaite de l’expérience qu’elle a vécue. Le fait de passer plus d’une semaine ensemble presque 24 h/24 nous a permis de voir à quel point l’équipe a une belle dynamique et comment on est une véritable famille. Cet élément nous a aidées à la suite de notre défaite en demi-finale. On ne va pas se mentir, ce n’était pas très joyeux dans le vestiaire par la suite, mais on a vécu les émotions qu’on avait à vivre et on s’est remonté le moral par la suite, et tout ça ensemble, raconte-t-elle. J’accorde beaucoup plus de valeur au fait qu’on ait réussi à se relever comme on l’a fait suite à notre défaite que si on avait eu la médaille d’or sans difficulté. Je suis fière de nous et je pense que notre équipe a de belles valeurs qui représentent bien le Québec.»

L’argent en synchro
Pour sa part, Rosalie Boissonneault de Mont-Saint-Hilaire a aidé le Québec à conserver son podium à l’épreuve par équipe en natation artistique. En 2015 en Colombie-Britannique, le Québec avait remporté l’or. Cette fois, les nageuses québécoises se sont couvertes d’argent au terme de la compétition. Les entraîneurs savaient qu’une médaille était possible. L’or est revenu à l’Alberta qui a devancé le Québec par un peu moins de trois points. L’Ontario a complété le podium avec deux points de moins que les représentantes de la Belle Province.
« C’était un peu stressant, mais ça été une expérience incroyable. C’était le fun de nager là-bas. Je suis fière de cette médaille. Ce que j’ai aimé aussi des Jeux est le fait qu’il y avait d’autres sports. On pouvait voir ce que les autres faisaient et encourager le Québec dans des sports différents. Moi j’ai été voir du patinage de vitesse et le hockey (masculin). »

Un deuxième podium pour Farand
Le patineur artistique de Saint-Antoine-sur-Richelieu, Gabriel Farand, a remporté la médaille d’or chez les couples novices avec sa partenaire Jamie Fournier de Brossard. Ils étaient en compétition avec trois autres couples, dont une paire de l’Ontario et deux duos de la Saskatchewan. Le tandem Farand-Fournier avait terminé le programme court avec 6 de points d’avance sur les détenteurs du 2e rang. Les patineurs québécois ont obtenu aussi la meilleure note au programme libre pour être ainsi sacrés champions canadiens. Les deux jeunes athlètes étaient bien contents de pouvoir savourer cette médaille d’or. Pour Farand il s’agit d’une deuxième médaille remportée aux Jeux du Canada. Il y a quatre ans, il avait obtenu l’argent en solo chez les pré-novice.

« Nous avons eu des bons éléments finaux, mais il y a des endroits qu’on aurait pu faire mieux dont les sauts. Mais c’est cool de remporter l’or. L’ambiance est aussi géniale. Tout le monde t’encourage et est super gentil. Ça fait différent comme ambiance d’une compétition normale. »

Lavoie parmi les meilleures
Et puis au dernier jour de compétition, l’équipe de hockey féminin qui comptait dans ses rangs l’attaquante de Belœil Émilie Lavoie a remporté l’argent. Le Québec s’amenait aussi dans cette discipline en tant que province championne des derniers Jeux en 2015. C’est la province hôtesse de l’Alberta qui a eu l’honneur de célébrer l’or devant ses partisans en enlevant la finale par la marque de 2 à 1. L’Alberta avait réussi à vaincre la puissante Colombie-Britannique en demi-finale qui l’avait battue en préliminaire par la marque de 6 à 1.

De son côté, Émilie Lavoie a connu tout un tournoi. Elle a été la meilleure buteuse avec 6 buts et terminé au 2e rang des compteurs avec un total de 10 points. La Manitobaine Olivia Cvar l’a devancée par seulement un but de plus. « Une fois les émotions passées, je savoure ma médaille d’argent.  Nous avions une équipe de joueuses talentueuses et une équipe d’entraîneurs remarquable. Ma seule déception est de devoir quitter cette famille qui a été la mienne durant la dernière semaine. Les Jeux du Canada sont évidemment ma plus belle expérience sur l’échelle nationale, une expérience intense de 6 matchs en 7 jours contre les meilleures joueuses au pays. »

image