16 mars 2020
Club de golf Belœil 
La transaction s’élèverait à 7,7 M$
Par: Sarah-Eve Charland

Le terrain du Club de golf Belœil Photothèque | L’Œil Régional ©

L’entente entre le Club de golf et le promoteur Les Habitations Mont-Royal représenterait une transaction de 7,7 M$ pour 5 % de l’ensemble du terrain. L’entente est en processus de vérification diligente.

Le montant de 7 750 000 $ correspondrait à l’acquisition d’environ 250 000 pieds carrés, soit une proportion de 31 $ le pied carré. « Et comme la transaction est de plus de 7 M$, non seulement la dette est épongée, mais on assure aussi la pérennité du Club de golf », affirme le relationniste Steve Flanagan, employé par le club.

Selon le président du Club de golf Belœil, Daniel Pelland, la dette s’élève à plus de 3 M$.

Le conseil de la Ville de Belœil a acheté une parcelle de terrain, dont l’acte de vente s’est signé le 20 janvier 2020, afin d’y installer une piste cyclable. La vente de 6931,96 pieds carrés s’est réalisée au montant de 35 635,66 $, soit environ 5 $ le pied carré. Toutefois, M. Flanagan mentionne qu’une partie de la transaction se révèle en services, ce qui correspondrait davantage à une valeur de 10 $ le pied carré.

Même si la Ville démontre un intérêt à acheter l’ensemble du terrain à la fin des consultations publiques annoncées, la valeur marchande sera plus élevée que l’évaluation foncière de 5,3 M$, assure M. Flanagan. Le regroupement des citoyens Sauvons le golf de Belœil avait mentionné que l’achat du terrain à 5,3 M$ n’aurait pas un gros impact sur le compte de taxes des citoyens. « La valeur du terrain n’est pas 1 $ le pied carré. On voit qu’il y a un monde entre la transaction et ce qui est véhiculé. […] Quand on regarde les résultats de l’appel de projets, s’il y a une vente, ce sont des dizaines de millions de dollars », croit M. Flanagan.

À l’heure actuelle, rien n’indique, pas même le moratoire, que le projet ne pourrait pas suivre son cours. « Le promoteur est prêt à réaliser le projet. On a une solution qui permet de rendre pérenne le Club de golf. Quand on va être prêt à présenter le projet, on va le faire », conclut M. Flanagan.

image