12 décembre 2016
La rue Richelieu sera déviée à McMasterville
Par: Denis Bélanger
Des plans du projet ont été présentés à la population à l’occasion d’une séance d’information.

Des plans du projet ont été présentés à la population à l’occasion d’une séance d’information.

La trajectoire de la rue Richelieu (223) devrait être déviée à McMasterville pour s’éloigner de la rivière Richelieu et traverser le futur développement résidentiel sur les anciens terrains de l’entreprise CIL (Canadian Industries Limited CIL).

Rappelons que la municipalité, le promoteur et d’autres partenaires travaillent depuis des mois à la conception d’un projet de type TOD (Transit Oriented Development), un type de quartier aménagé pour favoriser les transports collectifs et actifs. C’est notamment pour cette raison que les résidents du secteur auront moins de 15 minutes de marche à faire pour se rendre à la gare. C’est aussi dans cet esprit qu’une piste multifonctionnelle traversera le développement résidentiel et longera la rivière Richelieu, d’où la nécessité de déplacer la 223. Sur le bord de l’eau, la piste sera bordée d’un parc.

«Nous voulons redonner les berges du Richelieu aux citoyens. Ils y en a qui ont fait une (piste multifonctionnelle) dans le coin de Québec. Quand je vais là, je passe par le petit Champlain et tu vois notamment les bancs. Nous avons commencé à en discuter avec le ministère des Transports», souligne le maire de McMasterville, Gilles Plante.

Outre la rue Richelieu, une nouvelle rue collectrice relierait le reste de McMasterville au nouveau projet qui contiendrait environ 1200 unités d’habitation, devant respecter une densité de 40 unités à l’hectare.

Le plan d’ensemble du projet révèle également la présence d’un marché public sur les terrains de la Ville, près de la gare, ainsi qu’un pôle commercial avec des entreprises de proximité comme un dépanneur. Il ne devrait pas y avoir ni grande surface ni station-service. Il y aura aussi des zones de conservation ainsi que des bornes de recharges électriques.

Séance d’information

La Ville de McMasterville a tenu récemment deux séances d’information pour présenter les différents plans provisoires du projet aux citoyens. La municipalité est bien heureuse de la participation citoyenne à ces rencontres.

«Ces séances d’information nous ont donné l’occasion de dialoguer directement avec les résidents de McMasterville et de répondre à leurs interrogations. Nos citoyens constituent l’essence même de la municipalité, mentionne le maire Gilles Plante. «Nous avons reçu de très nombreux commentaires positifs de leur part.»

Les responsables du dossier devront déposer d’ici le 31 décembre le rapport final à la Communauté métropolitaine de Montréal qui a donné une subvention de 100 000$ pour entreprendre les démarches reliées à l’aménagement d’un TOD. «Après, nous nous assoirons notamment avec le promoteur pour poursuivre le projet», ajoute le maire.

image