26 septembre 2018
Dawn Tyler Watson le 28 septembre
La reine du blues est de retour
Par: Olivier Dénommée
Dawn Tyler Watson devrait chanter les succès de son dernier album et quelques nouvelles compositions. Photo: L. Calman

Dawn Tyler Watson devrait chanter les succès de son dernier album et quelques nouvelles compositions. Photo: L. Calman

Cela fait des années que l’étiquette «reine du blues de Montréal» est collée à la chanteuse Dawn Tyler Watson, qui est née au Royaume-Uni et a grandi en Ontario avant de s’établir au Québec pour bâtir sa carrière. La sortie de son album Jawbreaker! (2016) n’a fait que renforcer sa réputation, et sa victoire au International Blues Challenge de Memphis en 2017 a été sa consécration. La blueswoman sera au Centre culturel de Belœil vendredi, plus solide que jamais.

«Gagner le prix à Memphis m’a ouvert les portes aux États-Unis et m’a donné l’opportunité de jouer dans quelques gros festivals américains, alors que c’est normalement difficile d’y percer», explique avec plaisir Dawn Tyler Watson, réputée pour son intensité et son répertoire éclectique. C’est d’ailleurs avec les compositions de Jawbreaker! qu’elle a charmé le jury, ne se contentant pas d’un blues «traditionnel». «Mon blues contient des éléments de soul, de jazz, de funk, et de rock’n’roll…», énumère la chanteuse.

Du nouveau matériel
Le spectacle du 28 septembre contiendra essentiellement ces chansons qui ont permis à Dawn Tyler Watson de parcourir l’Amérique du Nord avec les musiciens du Ben Racine Band, mais devrait aussi proposer quelques compositions inédites, puisqu’un nouvel opus a été enregistré récemment. «L’album va s’appeler Mad Love et est similaire dans la mesure où il sera aussi éclectique que le précédent, mais le son de l’album sera plus précis et mature», promet la chanteuse. Elle espère lancer cet album au courant de l’automne, mais la date se précisera dans les prochaines semaines selon le résultat des discussions avec un label.
Sur scène, Dawn Tyler Watson nous promet une soirée blues festive avec sept musiciens, et a bien hâte de retrouver le public de Belœil, une région qu’elle connaît bien pour y être venue souvent pour répéter avec son ami bluesman Paul Deslauriers, qui a résidé dans la région pendant des années. «J’ai aussi des élèves en chant qui demeurent à Chambly, non loin. Je crois que certaines seront dans la salle et ça devrait être une soirée très fun», conclut la chanteuse. Le spectacle est prévu ce vendredi 28 septembre, dès 20h, au Centre culturel de Belœil.

image