1 avril 2015
La nouvelle école force le retrait temporaire de deux terrains de soccer
Par: Denis Bélanger
À moyen et à long terme, ce sont deux terrains de soccer qui seront perdus pour faire place au nouveau bâtiment qui sera situé à côté de l'École d'éducation internationale.<@

À moyen et à long terme, ce sont deux terrains de soccer qui seront perdus pour faire place au nouveau bâtiment qui sera situé à côté de l'École d'éducation internationale.<@

MCMASTERVILLE – La reconstruction de l’école de la Farandole à McMasterville privera la région cet été de quatre terrains de soccer.

À moyen et à long terme, ce sont deux terrains de soccer qui seront perdus pour faire place au nouveau bâtiment qui sera situé à côté de l’École d’éducation internationale (ÉEI). Selon la Commission scolaire des Patriotes (CSP), les deux autres terrains devraient être refaits tout comme la piste d’athlétisme.

 

Les travaux commenceront à la mi-juin et aucun des terrains de soccer de l’ÉEI ne pourra être utilisé cette saison. «Il y a des travaux de préparation du terrain à faire, dont de la décontamination, rapporte la porte-parole de la CSP, Lyne Arcand. Il y a des débris de carcasses de voitures à enlever. Ce n’est pas dangereux, mais ça doit être enlevé. C’était déjà prévu avec le ministère que nous allions bientôt décontaminer les terrains.»

 

Le maire de McMasterville, Gilles Plante, reconnaît que la perte de deux surfaces de jeux est dommage. «Mais nous nous devons de prioriser la construction d’une école. Là, nous allons enfin pouvoir avoir les enfants à la même place. C’est certain que si la possibilité d’ajouter des terrains se présente, nous allons la regarder.»

 

Rappelons que le pavillon les porteurs d’espoir a été incendié en juillet dernier et une bonne partie des élèves est maintenant à l’école au Cœur-des-Monts à Belœil. Devant être prête pour la rentrée scolaire 2016, la nouvelle école sera constituée entre autres de 21 locaux, un gymnase à deux plateaux et de deux locaux de service de garde.

Plan B

La nouvelle a pris un peu par surprise le Club de soccer de la Vallée-du-Richelieu qui doit se réorganiser pour la planification de la saison 2015. Une rencontre avec les représentants des services des loisirs de Belœil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et de Saint-Mathieu-de-Belœil doit avoir lieu prochainement pour élaborer un blanc.

 

Le directeur général du CSVR, Jean-Pierre Zummo, a bon espoir que les municipalités parviennent à trouver une solution adéquate. La Ville de Belœil semble partager ce même optimisme. «Les gens de notre service des loisirs croient qu’on sera capable de trouver des terrains (pour la réorganisation)», déclare le porte-parole, Louis-Jacques Pineault.

 À lire aussi sur le dossier:

 

La Farandole sera opérationnelle à l’automne 2016

image