1 mars 2019
Projet de la rue Saint-Georges
La municipalité continue d’appuyer sur l’accélérateur
Par: Denis Bélanger

La démolition de maisons sur Saint-Georges a été entamée en janvier. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le paysage du secteur de la rue Saint-Georges à Mont-Saint-Hilaire risque d’être fort différent d’ici la fin de l’année. Selon un document d’appel d’offres disponible sur le système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec, la municipalité aimerait que l’ouverture de la rue du Centre-Civique sur Saint-Georges ainsi que le réaménagement de la piste cyclable soient effectués en 2019.

La Ville a publié le 14 février un appel d’offres pour l’attribution d’un contrat de services professionnels en ingénierie pour l’élaboration des plans et devis ainsi que pour la surveillance des travaux d’infrastructures urbaines et d’enfouissements de fils aériens des rues Saint-Georges et du Centre-Civique.

« La Ville doit aller sur le marché public dans un délai raisonnable afin de maximiser la compétition entre les fournisseurs potentiels et ainsi obtenir les meilleures conditions possibles, a expliqué la porte-parole de la municipalité, Véronique Robert.

Selon Mme Robert, il y a une clause qui permet aussi d’annuler l’appel d’offres. Les entreprises ont jusqu’au 13 mars à 11 h pour déposer une soumission. Nous savons qu’au moins une entreprise de Sainte-Julie, Shellex infrastructures, a commandé les documents techniques. Ça ne signifie toutefois pas que c’est la seule qui les a consultés.

Ces travaux s’inscriront dans le développement du centre-ville qui comprend la construction sur Saint-Georges par le promoteur Odacité d’un bâtiment mixte de plusieurs étages qui comprendrait le Marché Pepin. Notons que la démolition de plusieurs résidences sur la rue a été entamée en janvier. L’entreprise ne peut obtenir de permis pour la construction tant que les règlements liés au plan particulier d’urbanisme du centre-ville (PPU) n’ont pas été approuvés. Rappelons que les citoyens peuvent ralentir le processus en demandant formellement à la Commission municipale du Québec de se pencher sur la conformité de deux règlements reliés au PPU.

Échéancier
Si tout va bien, les travaux de construction de la rue du Centre-Civique, du stationnement de l’Office municipal d’habitation et de la piste cyclable de l’intersection de la 116 et Saint-Georges pourraient commencer à la mi-octobre. Avant cela, il faudra notamment procéder au relevé de terrain, effectuer une étude géotechnique et environnementale et demander un Certificat d’autorisation au gouvernement du Québec. La municipalité entrevoit aussi la possibilité de tenir deux rencontres d’informations avec les citoyens. Ces rencontres sont conditionnelles à l’acceptation du règlement d’emprunt qui devra être adopté pour financer les travaux.

Il y aura aussi des travaux préparatoires en 2019 pour la rue Saint-Georges pour le côté du commerce, dont une étude de débit sanitaire ainsi qu’une étude géotechnique et environnementale. Les travaux sur cette rue devraient être lancés en mai 2020. L’enfouissement des fils s’effectuerait seulement en 2021.

image