20 septembre 2019
La Journée Terry Fox attire les participants en grand nombre
Par: Denis Bélanger

L’événement a attiré entre 250 et 300 participants. Photos Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, et la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, prêts à attaquer le parcours de 5 km.

La journée annuelle Terry Fox de la Vallée du Richelieu a permis d’amasser un peu plus de 10 000 $ pour la rechercher sur le cancer. Les membres du comité organisateur sont satisfaits de la tournure des événements.

« Je suis bien content du montant récolté; c’est semblable à ce que nous avons obtenu l’an dernier », rappelle un membre du comité organisateur et copropriétaire de la Clinique de réadaptation du Faubourg à Mont-Saint-Hilaire, Benoît Gariepy.

Ce dernier estime entre 250 et 300 participants. « C’est difficile de déterminer un chiffre exact, mais une chose est certaine, c’est plus de monde que l’an dernier. Je tiens à remercier les gens pour leur participation, ensemble nous réussissons à faire une différence. »

En effet, depuis 2016, un nouveau parcours d’une distance de 5 km est en vigueur afin que les gens puissent reprendre une partie de la route empruntée par Terry Fox en 1980. Une fois le départ entrepris sur la 116 à la clinique, les participants se sont dirigés vers le pont Jordi-Bonet et ont passé devant l’hôtel de ville de Belœil pour ensuite revenir au point d’origine. Au retour de la course, un dîner à peu de frais a été offert dans le stationnement de la clinique.

À l’instar des autres éditions, l’activité a été ouverte aux marcheurs, aux coureurs, aux gens en fauteuil roulant ainsi qu’aux parents avec une poussette. Les maires Yves Corriveau (Mont-Saint-Hilaire), Martin Dulac (McMasterville), Diane Lavoie (Belœil) et Denis Parent (Otterburn Park) ont été les coprésidents d’honneur.

Impliqué dans l’organisation de l’événement depuis 2016, M. Gariepy a confirmé qu’il reprendrait le collier pour une cinquième année en 2020.

image