13 novembre 2015
La guignolée dans la Vallée
Par: Karine Guillet

Les bénévoles des six organismes responsables de la Guignolée dans la Vallée (Chevaliers de Colomb Beloeil et SainTe-Madeleine, Centre d’action bénévole Les P’tits Bonheurs, CAB Vallée-du-Richelieu, Comité de la Guignolée Saint-Marc et Centre de bénévolat de Saint-Basile) déferleront cette année dans les rues de la région entre le 22 novembre et le 13 décembre.

.Les dons seront recueillis tant au porte-à-porte que dans les écoles  et dans les épiceries de la région.

En plus des produits en conserve et des boîtes de pâtes alimentaires, les citoyens peuvent donner des pots de sauces, des compotes, des items pour le lunch, des compotes, des barres tendres et des aliments pour le déjeuner. Les produits d’hygiène et de lessive, très peu donnés, sont aussi très appréciés.

Les guignolées ne peuvent pas collecter les aliments périssables, les boissons énergisantes et les conserves maison.   Les conserves bossées, rouillées et les produits périmés sont aussi à proscrire. D’ailleurs, si cela peut sembler une évidence, les responsables des guignolées confirment qu’ils voient souvent passer des produits de ce genre dans les collectes. Karina Bigonesse affirme qu’elle a même déjà trouvé un produit dont la date de péremption était de 1982.

Pour éviter de se retrouver mal pris quand la guignolée frappe à la porte, la présidente d’honneur, la designer Ginette Dagenais,  recommande de profiter des spéciaux à l’épicerie.  «Quand on profite de spéciaux pour des choses qu’on aime, on l’achète en double. On sait que le deuxième, on le met de côté pour la guignolée.»  

La guignolée 2015 dans votre secteur

image