15 mars 2018
La Frite à Mathieu quitte son local du Vieux-Belœil
Par: Denis Bélanger

La Frite à Mathieu.

La cantine La Frite à Mathieu, située dans le Vieux-Belœil, n’ouvrira pas ses portes en 2018. Le propriétaire Hugo Gendron a accepté de vendre récemment sa propriété au promoteur immobilier BBC, qui planche sur un projet de revitalisation d’un quadrilatère dans le secteur. L’intention de M. Gendron est de rouvrir le restaurant à Belœil.

Hugo Gendron, propriétaire d’une autre cantine à Mont-Saint-Hilaire, était en discussions depuis plusieurs mois avec les administrateurs de BBC avant d’en venir à une entente. L’acte notarié devrait être signé en avril. «Ça m’a pris plus de deux ans avant de me décider, explique M. Gendron. Tu veux être sûr de ne pas manquer ton coup et on avait mis beaucoup d’argent là-dedans. Mais au fil des années, le bâtiment est devenu désuet. De plus, l’emplacement n’est pas idéal non plus, on avait moins de visibilité. Et là, le fait d’avoir le restaurant à Mont-Saint-Hilaire, ça permet de conserver notre clientèle», ajoute M. Gendron, qui s’était porté candidat aux élections municipales de Mont-Saint-Hilaire, sans être élu.

Le commerçant n’a pas encore de local en vue à Belœil. Il aimerait bien avoir pignon sur rue sur Saint-Jean-Baptiste, possiblement dans le cadre du projet de développement commercial et résidentiel de BBC. Une chose est certaine, il n’a pas l’intention d’opérer à Belœil un camion de bouffe de rue. «J’avais envisagé ça, mais c’est beaucoup d’ouvrage. D’ailleurs, le fait d’avoir deux commerces a amené beaucoup plus d’ouvrage que je pensais.»

C’est avec un pincement au cœur qu’Hugo Gendron quittera l’édifice de la rue Saint-Mathieu qu’il occupait depuis une dizaine d’années. «On l’a pris vers 2007, mais ça avait été construit dans les années 1980. Ça s’est toujours appelé La Frite à Mathieu, vu que c’était sur la rue Saint-Matthieu. Quand nous avons repris le commerce, le roulement était au minimum et ça avait besoin d’amour. Tout le monde était bien content de voir que la cantine continuait. En dix ans, le chiffre d’affaires n’a fait que monter. Je vois par des messages sur les médias sociaux que les gens ont une certaine tristesse qu’on ferme.»

Rappelons qu’Hugo Gendron a ouvert une deuxième Frite à Mathieu à Mont-Saint-Hilaire au printemps 2016, dans le bâtiment sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier occupé auparavant par la Cantine Mario Bernard.

image