13 mai 2016
La deuxième fut la bonne pour Nikolas Brouillard
Par: L'Oeil Régional
La deuxième fut la bonne pour Nikolas Brouillard

La deuxième fut la bonne pour Nikolas Brouillard

L’an dernier, Nikolas Brouillard avait vu la Coupe du Président lui glisser entre les doigts face à l’Océanic de Rimouski. Cette année, le défenseur de 20 ans n’avait pas l’intention de l’échapper.

«C’était notre but de la gagner. Quand le match a commencé, on était prêt. Là, on va fêter le moment présent avant de se préparer pour la Coupe Memorial», a-t-il lancé.

Le défenseur est revenu sur sa défaite l’an dernier. «J’ai passé tellement proche l’an dernier. J’étais détruit. Là, c’est tout simplement incroyable. C’est vraiment débile», a-t-il confié.

Pour lui, les Rouynorandiens l’ont emporté pour une raison simple. «Notre profondeur, tant en attaque, qu’en défensive et dans les filets a fait la différence. On est resté agressif et on n’a jamais lâché», a-t-il expliqué.

Une pensée pour Philippe Boucher

Aux Fêtes, Nikolas Brouillard avait indiqué au directeur général des Remparts Philippe Boucher qu’il souhaitait être échangé en Abitibi-Témiscamingue.

«Je suis tombé dans la bonne équipe. Je ne regrette aucunement mon choix. Rouyn-Noranda était mon premier choix. Je les voyais gagner. Je serai redevable à Philippe pour m’avoir permis de vivre ça», a-t-il soutenu.

Le vétéran a aussi apprécié la petite ville nordique. «Quand je suis arrivé, la chimie était incroyable. Tout le monde est proche et c’est la même chose en ville. On m’a vraiment bien accueilli», a-t-il mentionné.

«Je suis heureux de pouvoir redonner aux partisans de Rouyn-Noranda avec cette première Coupe», a-t-il ajouté.

image