27 janvier 2021
La cueillette aux portes sourit à des commerçants
Par: Denis Bélanger

Les propriétaires de Chaussures Pop, Guy Fortin et sa conjointe Francine Langdeau Fortin . Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Plusieurs commerçants du Mail Montenach de Belœil se sont prévalus de l’option d’offrir la cueillette de biens non essentiels aux portes. Pour certains, cette alternative leur permet carrément de se sortir la tête hors de l’eau sur le plan financier.

Publicité
Activer le son

Rappelons que depuis le 25 décembre, tous les commerces exclus de la liste des services essentiels sont fermés au grand public. Au moment de mettre sous presse, seulement 15 entreprises du centre commercial étaient ouvertes pour accueillir des clients sur place. Les nouvelles règles sanitaires annoncées avant les fêtes empêchent toutefois les commerces essentiels de vendre des biens jugés non essentiels. La vente en ligne et la livraison à domicile sont toutefois permises.

Plusieurs commerçants ont poussé un soupir de soulagement quand le gouvernement a annoncé en début d’année que la cueillette aux portes de biens non essentiels serait permise à compter du 9 janvier. Jean-Guy Charbonneau, copropriétaire du Sports Experts, dont le commerce était fermé au public depuis Noël, se dit même surpris de la forte réponse à la cueillette aux portes. « Ça m’aide énormément sur le plan financier. C’est toutefois beaucoup d’ouvrage, alors que nous revenons à une vieille méthode de travail. On ne fournit pas; le téléphone ne dérougit pas. Nous avons deux personnes consacrées aux deux lignes téléphoniques. »

Le copropriétaire de Chaussures Pop, Guy Fortin, fait remarquer de son côté que le service de cueillette lui permet d’offrir un service plus personnalisé aux clients. « Les gens nous appellent, on leur donne des conseils sur le style et la pointure. Quand ils viennent chercher leurs souliers, ils peuvent aller l’essayer dans leur voiture et revenir chercher une autre pointure, et le tout dans le respect des règles. Les gens sont contents du service, car ça dépanne beaucoup. »

Une seule autre entreprise du Mail Montenach exclue des services essentiels a décidé d’offrir la cueillette aux portes, soit EB Games. Une employée du magasin confirme que le service fonctionne relativement bien avec la clientèle.

Un total de douze magasins du centre commercial permet la cueillette aux portes, les neuf autres étaient déjà ouverts pour la vente de biens essentiels.

« Nous nous réjouissons que le gouvernement Legault autorise la collecte de produits à l’extérieur des commerces non essentiels et nous aidons nos détaillants dans la mise en place – en toute sécurité – de ce service. Notre priorité absolue demeure la santé et la sécurité de nos détaillants et de leurs clients », a commenté Julie Lajoye, la porte-parole de Cominar, société propriétaire du Mail Montenach.

La collecte aux portes est possible pour tous les magasins. La Maison de la Course de Mont-Saint-Hilaire permet à ses clients de venir chercher leurs achats. « Heureusement que nous avons cette option. Les gens sont compréhensifs et respectueux des règles. Ils sont patients et ils n’essaient pas d’entrer. »

Les restrictions sur les commerces non essentiels seront en vigueur au moins jusqu’au 8 février.

image