19 mars 2020
La COVID-19 et les animaux
Par: Sarah-Eve Charland

Photothèque | L’Œil Régional ©

La Régie intermunicipale des services animaliers de la Vallée du Richelieu a suspendu certaines de ses activités dans le contexte des recommandations sanitaires du gouvernement du Québec. L’organisation rappelle que les animaux domestiques sont peu susceptibles d’être des vecteurs du virus, mais ils pourraient héberger des gouttelettes dans leur pelage.

La Régie soutient qu’il n’existe à ce jour aucun test commercialement disponible pour tester les animaux de compagnie. L’organisation recommande tout de même d’effectuer des shampoings aux animaux s’ils ont été en contact avec des personnes infectées en frottant bien le pelage et de se laver les mains par la suite.

« Enfin, on doit se rappeler que depuis longtemps, les chiens et les chats hébergent des coronavirus qui leur sont propres et qui ne représentent aucun danger pour l’humain. Il n’existe à ce jour aucune preuve fiable que les chats et les chiens peuvent transmettre le coronavirus aux humains », a indiqué la Régie sur sa page Facebook.

Selon la Régie, les règles d’hygiène pour les animaux consistent à ramasser les excréments des animaux lors des sorties, à mettre de l’eau sur l’urine des chiens lors des sorties, à laver ses mains plusieurs fois par jour et à laver l’animal avec un shampoing.

Les propriétaires d’animaux de compagnie atteints du COVID-19 doivent éviter de tousser ou d’éternuer sur l’animal, éviter tout contact proche avec l’animal en le tenant de un à deux mètres de distance, éviter que l’animal les lèche, éviter de dormir avec l’animal, se laver les mains avant de nourrir l’animal et limiter les contacts de l’animal avec d’autres personnes et animaux.

La Régie a suspendu ses services d’adoption de chat, de prêt de cage-trappes, de relocalisation de petits animaux sauvages et d’enregistrement des animaux dans les locaux. Ce dernier service peut être effectué en ligne ou par téléphone. L’organisation a maintenu les services de soins aux animaux au refuge, d’adoption d’animaux en cas d’urgence et sur rendez-vous, de cueillette d’animaux errants, blessés ou morts, de suivi des saisis de chiens et les évaluations, ainsi que la gestion des plaintes relatives aux animaux. L’accès aux locaux est restreint.

image