7 février 2019
La clinique d’impôt de retour pour les personnes à faible revenu
Par: Denis Bélanger
La directrice de Parrainage civique de la Vallée-du-Richelieu, Julie Vachon, la directrice générale de L’Œil Régional et présidente d’honneur de la clinique, Johanne Marceau, et le Grand Chevalier Claude Lebrun. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

La directrice de Parrainage civique de la Vallée-du-Richelieu, Julie Vachon, la directrice générale de L’Œil Régional et présidente d’honneur de la clinique, Johanne Marceau, et le Grand Chevalier Claude Lebrun. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

La clinique d’impôt dédiée aux personnes à faible revenu reviendra dans la Vallée-du-Richelieu grâce au Parrainage civique de la Vallée-du-Richelieu. L’organisme s’occupe des liens avec les services des bénévoles et aux Chevaliers de Colomb de Belœil, qui assume la responsabilité de la clinique. Les responsables du service misent toutefois sur la nécessité de récolter des dons pour assurer la pérennité du service.

La prise de rendez-vous est déjà commencée depuis lundi, laquelle s’effectue par téléphone au 450 864-1211 du lundi au vendredi. Les mercredis, jeudis et vendredis, du 6 mars au 26 avril, les utilisateurs du service pourront faire remplir en ligne leur déclaration de revenu par un bénévole.
Le quartier général de la clinique est établi au local des Chevaliers de Colomb situé au 250, rue Hubert à Belœil. Les organisateurs prévoient tenir des cliniques itinérantes à Saint-Basile-le-Grand, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Antoine-sur-Richelieu et Saint-Denis-sur-Richelieu. L’an dernier, 610 utilisateurs ont eu recours aux services de la clinique et les organisateurs veulent en aider 1000 cette année.
Pour être admissible à la clinique, le revenu d’une personne seule ne doit pas dépasser 25 000 $, et 30 000 $ dans le cas d’un couple ou d’un adulte vivant avec un enfant. Dans les deux cas, s’il y a une personne à charge supplémentaire, le seuil maximum s’étire de 2000 $ par personne. L’an dernier, les utilisateurs avaient donné une contribution volontaire de 5 $. Cette année, on suggère une contribution volontaire de 10 $.

Les Chevaliers à la rescousse
Pour 2019, aucun organisme n’était disposé à offrir ce service qui était assuré ces dernières années par la Corporation de développement communautaire de la Vallée-du-Richelieu. Un comité de solution a été mis sur pied issu du Regroupement pour le développement social de la Vallée (RDSV). « Des constats ressortent. Ce service est essentiel afin de prévenir la détérioration financière et sociale des personnes. De plus, certains citoyens n’ont pas les moyens de confier la tâche à des professionnels, commente la directrice de l’organisme Parrainage civique de la Vallée-du-Richelieu, Julie Vachon. J’ai plusieurs membres et employés qui ont recours à la clinique. J’ai demandé à mon conseil d’administration ce que l’on pouvait faire. Il fallait s’assurer que ça n’affecte pas nos opérations. »
L’organisme des Chevaliers de Colomb a accepté de venir à la rescousse. Le Grand Chevalier Claude Lebrun a rappelé en point de presse que le nerf de la guerre demeurait l’argent et qu’il fallait avoir les fonds nécessaires pour assurer la survie à long terme du service. « Ça coûte entre 15 000 $ et 20 000 $, une opération comme ça. »
M. Lebrun entend solliciter les municipalités pour des contributions. De son côté, le RDSV a fait une demande au Regroupement des comptables professionnels agréés de la Montérégie pour demander aux comptables du territoire un don volontaire de 5 $ par déclaration de revenus de leur clientèle régulière. Le RDSV attendait toujours la réponse au moment de mettre sous presse.
Plusieurs organisations ont accepté de verser une contribution financière. Les tables de concertation du secteur ont donné 3250 $, les Amis de la Vallée-du-Richelieu, 100 $, et la Caisse Desjardins de Beloeil–Mont-Saint-Hilaire, 1000 $. De son côté, L’Œil Régional s’associe à l’événement alors que sa directrice générale, Johanne Marceau, a accepté la présidence d’honneur. Notons que le gouvernement du Québec versera 1 $ par déclaration complétée.

image