26 septembre 2019
Kia Soul EV 2020 : surprenante autonomie
Par: Marc Bouchard

Photo Kia Motors

Les gens qui me connaissent et me suivent depuis quelque temps le savent, mes expériences passées au volant de véhicules électriques n’ont pas toujours été concluantes. J’ai dû multiplier par deux le temps pour me rendre à destination, revoir les périodes de recharge de certaines autres en raison de l’hiver ou plus simplement faire appel à une électricienne pour réparer ma prise extérieure sous le choc d’avoir été reliée à une voiture!

Évidemment, j’ai eu aussi quelques expériences plus positives, mais tout cela n’est attribuable qu’à une seule chose : je n’ai pas de borne de recharge à la maison. Précisons tout de suite : je n’ai toujours pas de borne de recharge, mais la Kia Soul EV 2020 ne m’a fait subir aucune des affres des autres véhicules électriques, et c’est sans difficulté, ou presque, que j’ai traversé ma semaine d’essai.

Une autonomie étonnante

Il faut dire que la version 2020 de la petite voiture a définitivement amélioré son sort. Elle propose désormais deux déclinaisons de batterie, allant de 39 kWh à 64 kWh. Ce qui, vous l’aurez compris, est une nette amélioration face à l’ancienne génération et permet une autonomie plus adéquate.

En fait, avec la version 64 kWh, et après une recharge complète, j’enregistrais au compteur la possibilité de parcourir jusqu’à 429 kilomètres. Nous ne sommes pas très loin des véhicules à essence, il faut bien l’admettre.

Vrai qu’il faut près de 10 heures pour une recharge complète (et ce, sur une borne domestique, puisque sur ma prise 120 volts, il est plutôt question de 32 heures, mais personne ne fait cela). Malgré tout, 429 kilomètres est une distance fort cohérente.

Évidemment, cela n’enlève pas totalement l’anxiété de l’autonomie. Mon métier m’amenant à Québec sur une base régulière, j’ai dû prévoir quelques fois les recharges sur la route pour m’assurer de faire l’aller-retour sans anicroche.

Habitacle agréable

La Kia Soul, qu’il soit électrique ou à essence, a son lot d’amateurs et de détracteurs. Sa silhouette est totalement distinctive, ce qui est encore plus vrai dans sa forme électrique alors que le fascia a été totalement modifié pour laisser placer à une grille sans trou, favorisant une diminution de la friction et ainsi une consommation abaissée.

Dans l’habitacle, la Kia Soul électrique a aussi son lot de détails différents. La molette qui sert de levier de transmission, par exemple, est ronde et donne un petit look un peu vieillot. Mais le tableau de bord est moderne, les informations que l’on y trouve sont abondantes et destinées tant au confort qu’à la conduite, et permettent notamment de gérer notre usage de l’électricité.

Précisons que, comme dans tout Kia Soul, l’espace intérieur est généreux pour sa taille, et que le réaménagement effectué en 2020 a permis d’offrir un petit peu plus d’espace de chargement!

Conduite sans détour

La conduite de ce petit véhicule est aussi assez directe. La présence d’un moteur électrique rend les accélérations vives et sans hésitation. Les freinages utilisant la capacité de régénération sont aussi radicaux, parfois presque trop lorsqu’on mise sur la récupération maximale de l’énergie. Mais dans l’ensemble, tout est prévisible et sans surprise.

Je dois dire que la présence de batteries ajoute un poids que l’on ressent en conduite dynamique, et que l’option Eco+ notamment a beau prolongé l’autonomie, elle rend toute velléité de conduite amusante vaine.

Et l’autonomie dans tout cela? Il faut bien l’admettre, l’affichage est plutôt précis, et donne une bonne idée de la distance à parcourir, si on suit les règles à la lettre. En termes clairs, à 100 km/h sur autoroute, je franchissais exactement la distance mentionnée. Mais dès que mon pied s’appesantissait un peu pour suivre le trafic, les quelques km/h gagnés diminuaient la distance disponible. À 112 km/h, je perdais 5 km d’autonomie pour chaque 4 km parcouru. Une bonne façon de vous forcer à suivre les règles, tout en vous assurant de tirer le maximum de la voiture.

En résumé

La Kia Soul EV a un look bien à elle. Et ma voiture d’essai avait une couleur totalement distinctive (un jaune vert néon absolument éclatant) qui ajoute au style particulier du véhicule. Il faut bien avouer cependant que sa conduite a été sans reproche, et son autonomie étonnante. Pas de grandes passions derrière le volant, il faut bien le dire, mais la Kia Soul EV livre ce qu’elle promet!

image