5 février 2020
Juste du positif
Par: Vincent Guilbault
Vincent Guilbault

Vincent Guilbault

J’ai essayé de trouver un autre sujet que le Super Bowl. Je n’ai aucun intérêt pour le sport ou le football et je n’avais pas envie de vous parler sans être un minimum pertinent alors que la région est galvanisée par la victoire.

Publicité
Activer le son

En fait, ce n’est pas tant un manque d’intérêt pour le sport que pour l’industrie du sport. Je me tiens en forme, j’aime pratiquer certains sports. Mais je n’aime pas les événements sportifs ou le hockey à la télévision. Je lis le journal et j’arrête aux sports; à la radio, je change de chaîne pendant le bloc de nouvelles sportives. Les discussions sur les statistiques et les gérants de salon m’ennuient.
Je peux me mettre la tête dans le sable et me trouver un autre sujet, comme les caméras à Belœil. Mais en réalité, c’est la semaine à Laurent pis c’est ben correct.
Quand j’ai dit à mon journaliste sportif Denis Bélanger que j’allais surement chroniquer sur le football, il ne pouvait contenir son rire. Mais bon, j’avais envie de commenter une bonne nouvelle pour faire changement!
Au-delà des beaux aspects du sport (travail d’équipe, dépassement de soi, santé), la présence de Laurent sur le terrain du plus grand événement sportif nord-américain fait sourire. Je n’apprends rien à personne en parlant de la qualité de l’homme, que dis-je de la légende (parlant de légende, juste une petite pointe pour dire que, tsé, c’est pas vraiment lui qui fabrique ses fameux bols, vous savez. C’est ça aussi la magie de la publicité).
Mais le Super Bowl, les études en médecine, la générosité, la fondation, c’est tout lui. Un peu sa famille aussi. L’excellence, c’est aussi une histoire de contexte et je pense que la famille de Laurent a joué un rôle important dans son attitude de dépassement. Et c’est ce que je retiens ici.
Oui, le gars est gros et fort, brillant et né dans une bonne famille. C’est l’œuvre des astres, des circonstances. Mais tous ne profiteront pas de ces avantages. Laurent a clairement su miser sur ses forces. J’imagine, je ne le connais pas. Mais c’est ce que tout le monde me dit : une exception. Pas pour rien qu’on dit de lui qu’il est « l’homme le plus intéressant de la NFL ». Le gars de la région est plus intéressant que tous les autres Américains dans leur sport. Y a de quoi bomber le torse, avouez.
Pour les partisans du football et de l’athlète, tout ça est un lieu commun, je ne leur apprends rien. Pour les autres qui comme moi ne sont pas des amateurs des Chiefs ou du sport, allons au-delà des commotions cérébrales ou d’autres scandales. Profitons de cette semaine de victoire et de chauvinisme régional pour retenir les belles valeurs que nous enseignent les champions.
Merci Laurent pour l’image que tu projettes et le modèle positif que tu nous offres. Et pas seulement pour les jeunes joueurs de football, on s’en rend bien compte. Bravo.
P.S. : Parlant de dépassement sportif, je m’en voudrais de ne pas vous inviter à regarder le film Le jeu de Molly, disponible sur Netflix depuis un certain temps. Disons que c’est l’autre côté de la médaille sportive! Bonne semaine.

image