19 juillet 2016
Journée presque parfaite pour Richelieu-Yamaska
Par: Denis Bélanger
Les joueuses de Richelieu-Yamaska en plein échauffement avant leur deuxième partie de la journée.

Les joueuses de Richelieu-Yamaska en plein échauffement avant leur deuxième partie de la journée.

Après une première journée difficile sans aucune victoire en trois sorties, l’équipe féminine de volleyball de Richelieu-Yamaska s’est bien reprise au deuxième jour du tournoi des Jeux du Québec.

Les représentantes de Richelieu-Yamaska ont pu enlever en matinée un énorme poids de leurs épaules en savourant une première victoire en deux manches  contre l’équipe des Laurentides. Quelques heures plus tard, elles ont fait subir le même sort à leurs rivales du Centre-du-Québec. Et il s’en est fallu de peu pour que l’équipe termine la journée avec une fiche immaculée.

Les filles de Richelieu-Yamaska ont joué un match endiablé contre le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Après avoir perdu la première manche, elles sont revenues de l’arrière pour forcer la tenue d’une manche ultime.
La troisième manche a aussi été chaudement disputée, mais elles ont dû finalement s’avouer vaincues par la marque de 15-13.

Fières de leurs performances
Malgré les trois revers de la veille, les filles assurent qu’elles avaient entrepris la deuxième journée de compétition avec un bon état d’esprit. «Nous nous sommes concentrées et on a pris confiance en nous, ce qu’on n’avait pas hier, a dit Nadège Harvey de Saint-Denis-sur-Richelieu. Nous nous sommes aussi dit qu’on était ici pour jouer et s’amuser.»

Les filles étaient d’ailleurs loin d’être abattues de leur unique défaite subie en fin de journée. «Nous avons bien joué et nous avons même perdu en trois sets. De plus, on n’a pas lâché», ont ajouté les joueuses.

Les entraîneurs Marc Jussaume et Laurie Champagne-Généreux étaient bien fiers de la performance de leurs protégées. «Nous avons beaucoup appris d’hier. Les filles ont travaillé très fort, mais cela a été une journée difficile alors qu’on a échappé les matchs. Les filles ont toutefois bâti là-dessus, a renchéri Marc Jussaume. On a senti aujourd’hui que les joueuses travaillaient en équipe, qu’elles communiquaient ensemble et qu’elles avaient du plaisir.»

Pour Richelieu-Yamaska, la compétition se terminera demain au Complexe sportif Claude-Robillard. Bien qu’une médaille soit hors de sa portée, l’équipe espère toujours atteindre son objectif fixé avant les Jeux : un top 10. Aux Jeux du Québec de Longueuil tenus en 2014, la région avait terminé au 13e rang. «C’est encore possible grâce à nos deux victoires d’aujourd’hui. Nous sommes en bonne position.»

image