28 septembre 2018
Hockey
Joël Teasdale devient un membre de l’organisation du Canadien
Par: Denis Bélanger

Joël Teasdale a convaincu l’organisation du Canadien de Montréal. Photo: Club de hockey Canadien inc.

Joël Teasdale portant fièrement le chandail du Tricolore. Photo: Club de hockey Canadien inc.

La déception vécue il y a plus d’un an par le hockeyeur Joël Teasdale, ignoré au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) alors qu’il avait fait le voyage à Chicago, doit être aujourd’hui un souvenir lointain. Le jeune homme qui a demeuré plusieurs années dans la Vallée-du-Richelieu a signé vendredi un contrat d’entrée professionnel de trois ans avec le Canadien de Montréal.

À la suite de l’encan de 2017, Teasdale avait réussi seulement à décrocher une invitation du Wild du Minnesota, mais rien n’avait accouché sur le plan contractuel. À la suite du repêchage de l’été dernier, le hockeyeur a reçu l’appel du Tricolore pour notamment participer au camp de perfectionnement. Une invitation qui n’était pas surprenante puisqu’il avait joué trois ans dans le junior majeur à Blainville-Boisbriand, sous les ordres de Joël Bouchard, qui venait alors d’être promu entraîneur-chef du club-école du Canadien, le Rocket de Laval.
Malgré ce contrat, l’ancien porte-couleur des Gaulois de Saint-Hyacinthe disputera la saison entière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le jour même de la confirmation de son entente, il était sur la glace pour le match inaugural à domicile de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

L’an dernier, Teasdale a terminé au troisième rang de l’équipe pour les buts (32) et les points (65), en 65 matchs avec l’Armada de Blainville-Boisbriand dans la LHJMQ en 2017-2018. Douze de ses buts ont été marqués en avantage numérique, deux en infériorité numérique et il a ajouté six buts gagnants. L’attaquant de 5’11’’ et 203 lb a été de plus le récipiendaire du trophée Frank-J.-Selke, remis au joueur le plus gentilhomme de la ligue.

Une mère fière
Teasdale a participé au camp des recrues ainsi qu’au camp officiel du Tricolore. Il a eu l’occasion de jouer une partie hors-concours au Centre Bell le 19 septembre dernier contre les Panthers de la Floride. Le Canadien s’est incliné par la marque de 5 à 2, mais il y avait au moins une spectatrice qui a apprécié sa soirée, la mère de Joël Teasdale, Isabelle Laroche.

Elle a été marquée par la séquence de son fils en désavantage numérique, où il a fait réagir la foule. Un moment surréel, de l’avis de la maman. «C’est indescriptible comme émotion. Le moment le plus émouvant pour moi a été le warm-up et le moment où l’animateur annonce… “Et maintenant, voici vos Canadiens de Montréal!” avec la chanson “Fix you” qui part, les lumières, les gars qui sautent sur la glace, les fans qui crient. Malade! Je pouvais juste essayer d’imaginer ce que lui ressentait à cet instant précis.»

image