4 octobre 2019
Facteur à 84 ans
Jean-Paul Guindon a livré sa dernière lettre
Par: Denis Bélanger

Jean-Paul Guindon en compagnie de son fils Daniel. Photo gracieuseté

Les collègues de M. Guindon en plein cortège sur la route 116 à Belœil. Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Jean-Paul Guindon suscitait l’admiration de ses collègues au bureau de poste de Belœil. À 84 ans, le facteur avait encore la forme et exerçait toujours son métier. M. Guindon a rendu l’âme le 17 septembre dernier et ses compagnons de travail ont organisé la semaine dernière un cortège en sa mémoire.

Le cortège s’est amorcé au bureau de poste sur la route 116 et s’est terminé au salon funéraire de Mont-Saint-Hilaire. Plus d’une dizaine de camions de livraison du courrier ont pris part au cortège. « Il était le doyen de tous les facteurs au Canada. Fidèle au poste tous les jours à notre bureau de Belœil. Quel exploit! En plus, il faisait sa tournée au pas de course. Quel athlète exceptionnel, un modèle pour tous », pouvait-on lire dans un mot signé de la famille des postes de M. Guindon. « Sachez que Jean-Paul, par l’exemplarité de sa carrière, nous laisse le souvenir d’un homme doux, discret, attachant, intègre, droit avec un grand cœur. »

M. Guindon a même travaillé jusqu’à son dernier souffle. Il laisse entre autres dans le deuil son épouse, ses trois enfants, dont l’un est aussi facteur, et sept petits-enfants.

L’enseignement d’abord
Jean-Paul Guindon a d’abord travaillé comme enseignant. Il a entrepris cette carrière comme frère de Sainte-Croix et il a passé plusieurs années en Inde où il a fondé une école. Il a poursuivi sa carrière en enseignement durant 35 ans. Mais, à 55 ans, ce n’était pas le moment de s’arrêter de travailler encore. Il a donc postulé à Postes Canada et sa carrière de facteur s’est poursuivie durant 28 ans. Il habitait la Vallée-du-Richelieu depuis 44 ans.

« Le mont Saint-Hilaire a toujours été important dans notre vie. C’est à cause de ce splendide paysage que mes parents ont décidé de s’établir ici il y a 44 ans, a dit sa fille lors de la cérémonie funéraire. Nous avons parcouru la montagne en toutes saisons, depuis notre enfance, et nous nous sommes rendus à Dieppe avec lui et notre mère cet été encore. Il aimait bien y amener parents et amis en visite à la maison. »

image