3 décembre 2015
Important laboratoire clandestin à Sainte-Marie-Madeleine
Par: Karine Guillet
Une presse à comprimés à dix poinçons, un mélangeur ainsi que plusieurs poinçons font partie du matériel saisi.

Une presse à comprimés à dix poinçons, un mélangeur ainsi que plusieurs poinçons font partie du matériel saisi.

La quantité de produits saisis aurait pu servir à produire plus de trois millions de comprimés de méthamphétamine selon la GRC.

La quantité de produits saisis aurait pu servir à produire plus de trois millions de comprimés de méthamphétamine selon la GRC.

La GRC a procédé au démantèlement d'un laboratoire clandestin de drogue de synthèse, à Sainte-Marie-Madeleine, mercredi le 3 décembre.

La GRC a procédé au démantèlement d'un laboratoire clandestin de drogue de synthèse, à Sainte-Marie-Madeleine, mercredi le 3 décembre.

La GRC a démantelé un laboratorie de drogues de synthèses, à Sainte-Marie-Madeleine, mercredi.

La GRC a démantelé un laboratorie de drogues de synthèses, à Sainte-Marie-Madeleine, mercredi.

FAIT DIVERS. La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a démantelé un important laboratoire clandestin de production de drogue de synthèse, à Sainte-Marie-Madeleine, jeudi. Selon les informations de la GRC, le laboratoire possédait une capacité de production plus de trois millions de comprimés de métamphétamine.

Quatre perquisitions ont eu lieu dans le cadre de cette opération; une à l’Assomption, deux à Saint-Césaire et la dernière dans un entrepôt de Sainte-Marie-Madeleine.

En plus d’une importante quantité de produits, les forces de l’ordre ont aussi perquisitionné une presse à comprimé à 10 poinçons, un mélangeur ainsi que plusieurs poinçons portant le sigle Ice.

Francis Toupin-Bergevin, de Saint-Césaire, Danny Rivière, de l’Assomption et Andrew Banks, d’Ottawa, ont tous été arrêtés à Sainte-Marie-Madeleine. Les suspects, âgés respectivement de 27, 36 et 33 ans doivent comparaître vendredi matin au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Le trio pourrait  faire face à des accusations de substances contrôlées en vue d’en faire le trafic.

Le laboratoire clandestin n’est toutefois pas relié au crime organisé. Cette perquisition est le résultat d’une courte enquête en collaboration avec la  Sûreté du Québec, de l’Escouade régionale mixte de la Montérégie et du Service des incendies de la municipalité de Sainte-Marie-Madeleine.

image