13 novembre 2015
Horreur à Paris
Par: L'Oeil Régional

La France est une fois encore secouée par des attentats de larges proportions, alors que Paris a été touché à plusieurs endroits par des terroristes.

L’état d’urgence a été décrété par le président français François Hollande et toutes les forces policières disponibles ont été rameutées dans la capitale.

On parle d’un bilan de 120 à 140 morts et de nombreux blessés.

Les attaques, surtout des fusillades, ont eu lieu à la salle de spectacles Le Bataclan, dans les environs du Stade de France (où on a entendu des explosions pendant un match de soccer) et dans cinq autres endroits des 10e et 11e arrondissements de Paris.

Prise d’otages au Bataclan

Cent personnes ont péri durant une prise d’otages dans la salle de spectacle Le Bataclan, où un concert de rock était à l’affiche.

Un témoin a expliqué que deux tireurs ont tiré quelques centaines de balles, rechargeant leurs mitraillettes plusieurs fois. On a aussi entendu de lourdes détonations, après qu’un des tireurs ait hurlé que la France n’avait rien à faire en Syrie.

Au moins quatre autres fusillades ont été recensées autour du Bataclan, et dans un restaurant du 10e arrondissement, qui auraient fait onze morts. Les assaillants se déplaçaient alors en voiture, en tirant à volonté.

Dix-huit personnes ont ainsi été tuées à la kalachnikov dans le 11e arrondissement, rue de Charonne.

Huit tireurs portaient des vestes explosives et ont soit mis fin à leurs jours ou été neutralisés par la police.

Les journalistes qui ont eu le malheur de couvrir l’attendant à Charlie Hebdo et ceux-ci ont témoigné que les terroristes étaient très bien organisés.

Au moment d’écrire ces lignes, les attaques n’avaient pas été revendiquées.

image