13 septembre 2018
Honda Accord hybride 2018 : berline tout en douceur
Par: Marc Bouchard

La Honda Accord, dans sa nouvelle mouture, multiplie les éloges reçus. Spécialistes comme amateurs ne peuvent s’empêcher d’accumuler les commentaires positifs à son égard. Difficile de faire autrement quand une voiture aussi populaire réussit à rassembler autant de qualités sous un seul toit.

Mais mieux encore, au-delà de la qualité de la voiture elle-même, la Honda Accord se décline de nouveau en version hybride, ce qui lui permet d’offrir le confort de roulement et l’économie de carburant dans un même ensemble. Pas mal pour une voiture remaniée l’année dernière après quelque temps de passage à vide (pas complètement, mais l’ancienne Honda Accord n’avait pas exactement les qualités de sa nouvelle mouture).
Physiquement, ne cherchez pas de grandes nuances avec la Honda Accord traditionnelle. Il y a bien quelques écussons, par ailleurs fort discrets, mais rien de plus. La Accord hybride 2018 revêt donc la même robe et profite du même design que les autres.

En d’autres mots, et c’est bien là une excellente décision, on y retrouve la ligne de toit plus prononcée et la portion avant plus dramatiquement dessinée que sur n’importe quelle autre version de la berline intermédiaire Honda avant elle. Ce qui, pour moi, est une excellente chose. Une partie du peu d’attrait de ces berlines de bonne taille provenait justement de cet anonymat esthétique relatif. Que l’on aime ou pas le nouveau style de la voiture, on ne peut pas nier qu’il soit, à tout le moins, plus recherché.

Un moteur, une économie

Mais la raison pour laquelle on achète une voiture hybride, c’est clairement l’économie de carburant. À cet effet, aucun doute, la Honda Accord est frugale. Moins que certaines rivales, peut-être. Elle ne profite pas non plus de la possibilité d’une recharge partielle électrique. Malgré tout, elle m’a présenté une consommation tournant aux environs de 6 litres aux 100 kilomètres tout au long de ma semaine d’essai, ce qui, pour une voiture de cette taille, est plus que notable.

Tout cela sans véritable compromis sur la puissance. Il est vrai que la Honda Accord hybride n’est pas un monstre de sportivité. Pour se mouvoir, elle compte sur un moteur 4 cylindres 2,0 litres de 143 chevaux, ce qui peut sembler bien peu si on le prend tout seul.

Cette motorisation profite cependant d’un appui majeur : un petit moteur électrique dont la puissance n’est pas négligeable et qui, du haut de ses 181 chevaux et de ses 242 livres-pied de couple, donne un sérieux coup de main. Après un calcul raffiné, qui fait que la puissance totale n’est pas l’addition pure et simple des deux moteurs, mais une combinaison des deux, la Honda Accord hybride affiche un total de 212 chevaux. Le tout transmis aux roues par une transmission à variation continue, comme il se doit.

Attention cependant, la présence d’un moteur électrique ne garantit pas une autonomie 100 % électrique imposante. Si la voiture est capable de se mouvoir en mode 100 % électrique (un bouton permet d’ailleurs de forcer ce mode), c’est en version combinée qu’il est le plus économique. Quand on appuie à fond sur l’accélérateur, les deux moteurs combinent leurs efforts, et la voiture affiche une consommation plus qu’agréable.

Et ne cherchez pas de fil pour la brancher. La Honda Accord hybride se recharge d’elle-même en récupérant l’énergie du freinage, ce qui se fait de façon totalement transparente.

Une vraie Accord

Pour le reste, la Accord est une vraie Accord. Elle propose le même espace intérieur, la même qualité de finition et les mêmes fonctions (incluant la désagréable transmission à bouton plutôt qu’à levier) de la famille.

Et parce qu’elle est hybride, c’est dans le plus grand silence qu’elle démarre, silence qu’elle préserve assez longtemps, merci à une insonorisation bien pensée.

Un bon mot pour le système audio et multimédia qui dispose d’un écran tactile de bonne qualité. Et une salve d’applaudissements pour le système Lane Watch qui permet, à l’aide d’une caméra logée dans le rétroviseur gauche, de voir ce qui s’en vient dans l’angle mort.

Quant à la conduite, ne cherchez pas le mode dynamique. Oui, on peut améliorer un peu les performances de la voiture en ne choisissant pas le mode Eco qui permet le maximum d’économie. Mais la Honda Accord hybride n’a rien d’une voiture de performance. Elle est, en fait, un modèle d’équilibre et de polyvalence, tout simplement.
Son seul problème, c’est qu’elle se bat dans une catégorie en baisse de popularité et où les concurrents sont férocement efficaces. Mais la Honda Accord a tout ce qu’il faut pour se démarquer.

image