31 mars 2015
Hogz: la musique électronique dans le sang
Par: L'Oeil Régional
Hogz en prestation lors du lancement de son premier EP au Divan Orange.

Hogz en prestation lors du lancement de son premier EP au Divan Orange.

Hogz, un jeune artiste électro de Mont-Saint-Hilaire, a sorti son tout premier EP (Extended play). Âgé de 19 ans, il est identifié comme un artiste prometteur faisant partie de la nouvelle génération montante de la musique électronique montréalaise.

Le lancement officiel de son EP a eu lieu samedi dernier au Divan Orange, à Montréal, dans le cadre d’une soirée de repérage de talents organisée par le festival électronique MEG.

Dans le sous-sol de sa maison à l’aide d’un logiciel et d’un ordinateur, Hogz a composé les six morceaux constituant son premier mini-album. C’est d’ailleurs chez lui que l’Hilairemontais a fait ses premiers pas dans cet univers musical.

«J’ai commencé super jeune, vers 8 ou 9 ans. Mon père avait installé un logiciel sur l’ordinateur et m’a montré un peu c’était quoi. J’ai commencé à jouer avec ça et avec le temps j’ai de plus en plus joué avec le logiciel jusqu’à ce que j’aie la «twist», raconte-t-il.

Une fois le logiciel maîtrisé, l’artiste émergent, alors élève au secondaire, offre ses premiers sons électro et donne naissance à son nom d’artiste actuel, Hogz.

Les goûts musicaux de l’artiste sont diversifiés, mais la musique électronique l’accroche davantage pour le côté «trash» et le son qui sort de l’ordinaire.

«Un vrai petit génie»

Dans le cadre de l’événement SHOWFRETTE présenté à Belœil à la mi-mars, Hogz procédait au lancement de son premier vidéoclip, du titre Letter, et performait aussi pour la première fois en direct sur scène, à la Coop culturelle du Vieux-Belœil.

Le président de la Coop, Jean-François Lessard, affirme que des gens du milieu le décrivent comme «un vrai petit génie qui devrait rapidement attirer beaucoup d’attention sur lui.»

Le site Exclaim.ca, média d’information sur la musique émergente au Canada, écrit que Hogz représente la prochaine génération de la scène électronique naissante de Montréal. Le média décrit aussi son EP comme six morceaux ayant chacun «une personnalité distincte et charismatique».

M. Lessard a accompagné Hogz dans la réalisation de son premier album. Pour concrétiser son projet, le compositeur a aussi reçu un coup de pouce financier de 2000$ du Carrefour jeunesse-emploi de la Vallée-du-Richelieu, dans le cadre du programme «Jeunes volontaires».

Tout en reconnaissant la difficulté de percer dans ce domaine, l’artiste de Mont-Saint-Hilaire espère faire carrière en musique et participer à différents événements. «Il faut être persévérant», dit-il.

Pour acheter les compositions de Hogz:http://dis-is-hogz.bandcamp.com/releases

image