14 décembre 2015
Hausse de taxes de près de 3%
Par: Denis Bélanger
Le taux général d'imposition résidentielle passe ainsi de 0,67$ par tranche de 100 $ d'évaluation à 0,69$.

Le taux général d'imposition résidentielle passe ainsi de 0,67$ par tranche de 100 $ d'évaluation à 0,69$.

À l’instar de plusieurs municipalités, les résidents de Mont-Saint-Hilaire verront leur compte de taxes augmenter. La hausse moyenne sera toutefois inférieure à cette année, soit 2,95% pour 2016, comparativement à 3,59% pour 2015.

Pour une résidence d’une valeur moyenne de 382 900$, l’augmentation sera de l’ordre de 94,37$. Ce montant inclut la tarification des services principaux, mais exclut les coûts reliés aux piscines. Selon la municipalité, le deux tiers des résidences ont une évaluation inférieure à 382 900$. Le paiement des taxes continuera de s’effectuer en cinq versements.

Les élus de Mont-Saint-Hilaire ont adopté le 14 décembre un budget équilibré de 33,11 M$, en hausse de 1,02% par rapport à l’exercice précédent. L’augmentation s’explique en partie par l’obligation de la municipalité de taxer les citoyens pour le pacte fiscal transitoire.

L’impact du pacte fiscal sur le compte de taxes est estimé à près de 1%. En 2015, la municipalité avait puisé dans les surplus pour assumer les contrecoups du pacte fiscal.

La municipalité a dû composer son budget en tenant compte du fait que les sources de revenus sont plus limitées avec le ralentissement du développement résidentiel prévu jusqu’en 2018. L’indexation et plusieurs investissements importants visant «à améliorer le service à la clientèle» sont aussi des éléments de variation des prévisions budgétaires.

«Devant la situation, nous aurions pu choisir de couper dans les services pour équilibrer le budget à tout prix; mais cela aurait manqué de vision. Nous aurions aussi pu décider de planifier le développement et l’imposer; mais ce n’est pas ainsi que l’on bâtit une communauté. C’est pourquoi nous avons choisi la route des bâtisseurs: celle qui permet de planifier les grandes orientations avec la population et d’assumer, ensemble, ce que cela représente. C’est un investissement extrêmement précieux dans notre avenir», a lancé le maire Yves Corriveau.

Projets majeurs à venir

Du côté du plan triennal des immobilisations, des investissements de 20,13 M$ sont prévus en 2016, de 16,27 M$ en 2017 et de 11,65 M$ en 2018.

L’un des plus importants projets pour les douze prochains mois sera évidemment la construction et l’aménagement de la nouvelle caserne incendie sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, soit des investissements de plus 7 M$ sur deux ans au PTI.

Les autres principaux investissements pour l’année à venir sont la réfection du boulevard Honorius-Charbonneau  et de la rue Saint-Pierre, des travaux de voirie, de réhabilitation d’aqueducs-égouts, des parcs et espaces verts incluant les jeux d’eau, de l’achat du terrain pour l’éventuelle nouvelle école et d’équipements et de matériel roulant.

image