19 décembre 2019
Hausse de taxes de 2,24 % à McMasterville
Par: Denis Bélanger

Le maire de McMasterville, Martin Dulac Photothèque | L’Œil Régional ©

Les contribuables de McMasterville paieront 58 $ de plus cette année sur leur compte de taxes municipales, ce qui correspond à une augmentation moyenne de 2,24 %.

Cette hausse suit une augmentation des dépenses de fonctionnement de 4 % par rapport à 2019, alors que le conseil municipal de McMasterville a adopté le 11 décembre un budget équilibré de 8,37 M$. Cette variation s’explique notamment par l’ajustement au niveau de la masse salariale ainsi que d’une augmentation de 4 % des quotes-parts régionales. La Municipalité insiste avoir fait « des efforts soutenus de réduction des dépenses et de maintien de services de qualité ».

Le taux général d’imposition pour le secteur résidentiel a été ainsi augmenté d’un sou pour se situer à 0,68 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. McMasterville en est présentement à la deuxième année d’application du présent rôle d’évaluation foncière qui couvre trois ans.

Le propriétaire d’une maison moyenne évaluée à 275 888 $ recevra une facture de 2647 $, soit 1895 $ en impôts fonciers et 752 $ en tarification des services municipaux, soit seulement 7 $ de plus que l’an dernier. À ce chapitre, on note de petites augmentations pour plusieurs services comme l’eau potable et l’assainissement. La Municipalité a toutefois rayé un montant de 10 $ qui avait été imposé l’an dernier pour l’implantation de l’organibac. Le propriétaire d’une piscine doit dépenser un montant supplémentaire de 65 $, soit 1 $ de plus que l’an dernier.

Importants projets à venir
McMasterville a profité de la présentation des prévisions budgétaires pour adopter le plan triennal des immobilisations. La Municipalité prévoit investir un total de 6,2 M$ sur trois ans, soit 2,9 M$ l’an prochain, 3,07 M$ en 2021 et 190 000 $ en 2022. Pour 2020, le principal projet est la réfection de la rue Casavant (voir autre texte en page), dont le règlement d’emprunt a été adopté en novembre. Les autres montants importants sont 300 000 $ pour le tronçon Comtois-Richelieu de la piste cyclable (un projet dépendant d’une subvention ou d’un partenariat) et de 205 000 $ pour le remplacement d’équipements et d’installations dans les parcs municipaux.

« Il y aura l’ajout de nouveaux modules de jeux ainsi que différents travaux dans le parc. Il y aura aussi remplacement probable de bandes et de baies vitrées à la patinoire et l’installation d’une glissade au parc Gilles-Plante », précise le maire Martin Dulac.

En 2021, McMasterville devrait effectuer la réfection du boulevard Bernard-Pilon, en prévoyant un investissement de 2,4 M$. Le projet pourra être financé par le programme de transfert de la taxe fédérale sur l’essence aux municipalités (TECQ). La Municipalité continuera d’investir pour les travaux avec un montant de 300 000 $ pour les différents espaces publics et ajoutera 250 000 $ pour la revitalisation du parc du Ruisseau-Bernard. La Ville investira d’ailleurs 50 000 $ en 2020 pour ce parc. « Nous sommes déjà dans l’action. Nous avons donné le mandat à Nature-Action Québec de faire un plan d’aménagement. Nous voulons refaire les sentiers et planter de nouveaux arbres pour assurer sa conservation à long terme. Nous avons obtenu un rapport il y a quelques mois faisant état de 15 000 arbres morts. Ce parc nous préoccupe beaucoup, on met les investissements requis », renchérit M. Dulac.

image